Le grand retour du Cross du Figaro, nous y étions !

Après huit mois d’absence sur cross, nous faisons notre grand retour ce dimanche 22 Septembre 2013. Et pour l’occasion, nous avons choisi la 41ème édition du mythique cross de Figaro ! Cette année, le cross mise sur le renouveau : il a lieu au domaine national de Saint-Cloud plutôt qu’au Bois de Boulogne, lors des précédentes éditions.

8h40 : Arrivés au village, nous nous rendons à l’évidence : nous sommes les seuls à avoir apportés nos pointes. Etonnant ! Nous décidons alors de faire confiance en l’opinion générale des runners ayant sans doute étudié le parcours au préalable. Nous troquons donc les nôtres contre des running et nous positionnons dans le sas de départ.

Marie-Jo sur l'estrade encourage les coureurs

Marie-Jo sur l’estrade encourage les coureurs

9h30 : Top départ ! Nous sommes plus de 2 600 à nous élancer sous les encouragements de Marie-José Perec, alors que le commentateur nous annonce un parcours « très technique » !

Ca commence sur les chapeaux de roue : après environ 800 mètres de plat, nous nous attaquons à une première ascension sur des chemins de terre, on nous avait prévenus ! S’enchainent ensuite faux-plat et montées raides dans un décor forestier, le vrai plaisir du cross !

Ça grimpe dès le premier kilomètre !

Ça grimpe dès le premier kilomètre !

A mi-chemin, nous apercevons le stand ravitaillement en eau. Bien que nous n’ayons pas prévu d’objectif de chrono, nous décidons que nous n’avons pas le temps de prendre un verre. Nous continuons donc de plus belle ! Notons au passage que les organisateurs ont eu la bonne idée d’opter pour des gobelets en papier biodégradables.

Au 10ème kilomètre, elles sont enfin là, les descentes qui donnent du baume au cœur en fin de parcours ! L’attention est cependant de rigueur : les sols sont recouverts de racines, cachées par des tapis de feuilles mortes. Les dévalant à une vitesse moyenne avoisinant les 13Km/h, la probabilité de chuter est très élevée et les genoux en prennent un coup. Ce n’est pas le moment de relâcher l’attention !

Notre arrivée est triomphante, avec un sprint à plus de 15km/h. Les supporters nous acclament. C’est un vrai bonheur. Nous bouclons les 12Km de cette nouvelle édition du Cross du Figaro en 1h04’19’’. A une dizaine de mètres de de l’arrivée, nous faisons la rencontre de Marie-José Perec, très amusée par notre déguisement! Nous immortalisons le moment :

Marie-Jo aime les Lapins

Marie-Jo aime les Lapins

Après quelques photos, passage au stand où les bénévoles nous distribuent notre sac de ravitaillement. Pour les femmes, ce sera paquets de céréales Fitness. Les hommes, qui, selon les bénévoles, aurons moins de scrupules pour leur ligne, hériteront d’un bon paquet de chips.

Médaille au cou, nous rentrons très contents de notre performance sur ce très beau cross ayant traversé les générations !

Les Lapins Runners.

carottes petit

Réagissez