Marathon de Paris 2015 : qui l’aurait cru… (version Lapine)

MDP-SE_logo QuadriDimanche 12/04/2015 6h00, le réveil est très difficile : « purée, c’est vrai que c’est aujourd’hui le marathon de Paris ». Mon humeur ronchone est à l’origine d’un facteur que je n’arrive vraiment pas à gérer : mon alimentation. Parce qu’il faut bien recharger les batteries pour être en forme le jour J, puisque tout ce qui sera mangé sera éliminé dimanche et que tout mauvais prétexte est bon à prendre, je me suis lâchée sans retenue cette semaine. Résultat des courses : je n’ai pas encore fini ma digestion de la veille faisant alors une impasse sur le petit-déj, mon ventre est gonflé comme un ballon et je me sens complètement déshydratée (ratio solide / liquide ingurgité disproportionné). De plus, je me suis « promis » un RP et l’idée de douiller pendant 3h45 à 3h58 ne me fait pas bondir de joie. Mon humeur du réveil sera bien sûr de courte durée, et pour cause : deux ans plus tard, nous voici de retour sur notre premier « marathon de masse » (le tout premier officiel regroupant une vingtaine de pèlerins faisant des tours d’un mile au bois de Vincennes), et voilà qui fait remonter beaucoup de beaux souvenirs.

8h10, arrivés devant le Nike Store des Champs Elysées pour une photo team par l’ami Amadou, c’est le temps des retrouvailles avec Kévin Mdr, Ludovic, Pasteur, Raphynisher et Cyrillus.

Sur le sas des 3h45, je commence déjà à frissonner. J’ai l’impression de revenir deux ans en arrière, alors que nous n’étions que deux petits marathoniens tout frais et à peine expérimentés.

Top départ ! Enfin, pas exactement pour tout le monde : en voilà un qui commence déjà à marcher passée la ligne !

2015-04-12 10.09.54-3

La team Smoukpanda en forme !

Ce n’est vraiment pas la grande forme aujourd’hui. Notre rythme est soutenu mais je me vois mal le maintenir tout le long de la course compte tenu des circonstances. Nous plaisantons sur le fait que le seul coureur que nous croisons chaussé de Vibram Five Fingers est un jeune hippi au cheveux longs qui porte un buff marijuana.

Nous retrouvons Smouke, Virginie, Sébastien de la team Smoukpanda. Ca fait plaisir de les voir. Le trio a l’air de bien s’amuser et d’être plutôt en forme. Moi aussi j’aimerais être aussi rayonnante ! Km 8, nous commençons à apercevoir le meneur 3h45. Vu la foule, il est compliqué de le rattraper. Le moindre ralentissement du coureur de devant nous en éloigne.

Nous atteignons l’arche des 10 km en 52min54, ce qui ne me satisfait pas.

Je ne perds pas de vue l’objectif RP et me concentre sur le meneur d’allure. Il faut néanmoins se rendre à l’évidence : un passage aux toilettes est inévitable, je ne tiendrai jamais sans. Cette pause obligée me contrarie mais il faut savoir s’adapter au vue du contexte

Passage au semi en 1h51’40 » : bon ça va, c’est en-deça de mes attentes (sub 1h50) mais on n’en est pas loin.

C’est reparti au km 24e. Je me sens un peu mieux. Cependant, j’ai l’impression qu’Emir présente des signes de faiblesse : j’entends sa respiration et le sens « à la traîne ».

2015-04-12 12.15.58-2Km 27, Emir a une annonce tragique à me faire : « Ma femme, mes jambes c’est du grand n’importe quoi, je ne vais pas pouvoir te suivre. Continue sans moi, tu as un RP à décrocher ». Sur le coup, je revois Emir deux ans plus tôt qui m’avait chanté le même refrain. Nous avions continué ensemble, certes dans la douleur mais ensemble. Je ne le prends donc pas trop au sérieux : « Mais non ça va aller, on ralentit si tu veux, il n’y a pas de problème ». Mais Emir ne veut pas ralentir et m’encourage, voire me force à continuer sans lui. Je sais qu’Emir tient à ce que je le fasse ce RP. « Je m’en fous du RP, je veux le finir avec toi » lui dis-je. Pourtant, c’est avec contre-coeur et insistance du Lapin que je me vois partir seule au km 29.

Km 31, ô miracle, Emir réapparait ! Je suis trop contente. Je me dis : « cool, il a retrouvé la raison ». Pas du tout ! Emir a fait ce qu’il pouvait pour me rejoindre et va ralentir. Quel faux espoir !

Je continue ma route seule. Je commence à avoir mal aux coussinets. Je n’avais pas envisagé la présence de petits pavés à ce stade-là de la course ! Ajoutez à cela à des flaques d’Isostar qui font « Platsh platsh » et qui collent mes chaussures au sol, je commence vraiment à être dans le dur.

J’essaye de penser très fort à ce qui pourrait me motiver à aller plus vite : mon frère qui fête ses 30 ans demain, maman fière de mon chrono, le défi du RP que je me suis lancée, un « 3hXX » gravé sur ma médaille… Mais la technique ne fonctionne pas à merveille.

Km 39, je retrouve l’ami Guy qui tente inlassablement de me prendre en photo. Difficile avec cette foule de coureurs ! …

…Puis c’est Isabelle, accompagnatrice du jour, au km 41. « Tu es sur un RP ? » « Oui je crois » « Alors, vas-y ! ». Je ne me fais pas désirer plus longtemps. Je tente d’allonger la foulée. Je ne pense qu’à mon Lapin. Je me demande encore si j’ai fait le bon choix.

Je passe la ligne d’arrive : je décroche le RP en 3h56’55 » ! Oui, je suis remplie d’émotions, cela fait deux ans que je l’attendais. Mais ma victoire est bien fade. Qui aurait cru que mon passage sur la ligne d’arrivée allait se faire sans mon lapin…

 

Capturemdp

 

Les retrouvailles finisheuses

Les retrouvailles finisheuses

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont encouragée avant, pendant et après ce marathon. A toutes les personnes qui croient en moi.

Un grand bravo aux finishers MDP du jour : (les dames d’abord) Nadia, Céline, Francine, Karine, Smouke, Virginie, Eugénie, Marie, Marion, Marilyn, Manolee, Anne-Sophie, Emir, Nasri, Laurent, Thando, Bachir, Raphaël, Cyrillus, Marc, Kévin, Grégory, Guillaume, Ludovic, Jessy, Sébastien, Guillaume L, Pasteur, Vincent , Fabrice qui a assuré en meneur d’allure 4h00 et tous les autres.

Egalement à Fanny et son frérot pour leur marathon duo.

A Damien pour son superbe accomplissement aux 24h de Rennes qui a totalité 151 km pour l’association 1 Maillot pour la vie !

A Angélique pour son trail dans l’Oise.

Aux photographes AmadouGuy et Pierre-Marc Giao.

Un merci tout particulier à Grégory et Guillaume qui m’ont permis de participer à ce superbe marathon.

Samedi prochain, nous serons sur le marathon de Bordeaux. Alors maintenant que le RP est décroché, nous finirons ensemble, coûte que coûte et si possible, dans de meilleures conditions !

Carole

carottes petit

Commentaires
  • Bah, vos histoires sont toujours magiques même quand vous ne finissez pas « physiquement » ensemble. Vous êtes une inspiration pour tous les couples de runners. Bravo Carole pour le RP.

    • Carole dit :

      Merci Jean-Guillaume 🙂 C’est vrai que même si physiquement, on n’est pas ensemble, on l’est dans la tête. Si on peut inspirer les couples de runners, nous n’en sommes pas que fiers !!

  • Loic battesti dit :

    magnifique ce rp et qu elle beau récit
    J espère nous aurons l occasions de nous recroiser
    Bises à vous deux
    Loic Mds

  • Karine dit :

    Je vais commencer par une grosse banalité, felicitations Carole ! Et pourtant, ce mot est si mérité que les banalités font bien les choses. Oui un grand bravo Carole, quel mental pour aller au bout chercher ce RP alors que tu laisses une partie de toi derrière, ton Emir. Sur marathon, on sait combien on peut perdre en efficacité quand la tête ne suit plus. Un magnifique RP à dans la belle Paris, c’est grandiose et ça le valait bien.
    Tu fais de grandes et belles courses avec tes coussinets cette année !
    Alors oui, FELICITATIONS !
    Je t’ embrasse, je vous embrasse.

    Karine

    • Carole dit :

      Coucou Karine, je vais moi aussi commencer par quelque chose de très banal : un grand bravo à toi et ton mari pour votre course !
      Oui, mes coussinets font du boulot cette année, je suis fière d’eux ^^ Pourvu que ça ne s’arrête pas !
      Gros gros bisous Karine et bonne récup !!

  • Caroline dit :

    Rho j’avais dis a Mirou de ne pas manger tous ces bonbons la veille le pauvre ca l’a alourdit pour ce marathon! Lol parfois il faut savoir se séparer pour mieux se retrouver 🙂 bravo Carole pour ton record et bon courage pour dimanche cette fois ci vous pourrez vous soutenir mutuellement! Bisous les lapinous !

    • Carole dit :

      Salut Caroline ! Je te remercie pour ton message 🙂 Cette semaine, nous sommes sérieux sur la bouffe, donc aucun bonbon n’est toléré pour éviter une rechute. On verra si ça paiera à Bordeaux ! Gros bisous !

  • Raphynisher dit :

    Bravo Encore Carole, bonne récup

  • Raphynisher dit :

    Les RP sont là pour être battus 😉 – A Bdx, le chrono va encore tilté et Emir a en tête son Iron, aprés il claquera un ptit 3h10 (en ma compagnie peut être ?) Bisous à vous les lapins

  • Thepinkrunner dit :

    Vous êtes adorables et incroyablement performants, ne changez rien surtout 😉

  • Runner Life dit :

    Ouah qu’elle perf et tu arrête pas de progressé un grand bravo. Dommage que ton lapin n’est pu finir avec toi…

    Merci pour la petite dédicace

  • Mathie dit :

    Bravo les lapins pour votre course! Je vous ai aperçu avec vos oreilles au km30!

Réagissez