Les Clif bar, des barres énergétiques pour durer !

clif-logo-150x_Hello à toi, cher ami adepte d’énergie en barre !

Découvert dans les villages de courses puis tout récemment sur l’Ironman de Nice, nous nous sommes intéressés de plus près aux barres énergétiques Clif Bar dont nous étions friands des petites (micro) miettes en accès libre sur les tables de dégustation.

Petite mise en garde avant de te lancer cher ami, nous nous sommes lâchés sur ce test : il est très long. N’hésite pas à picorer les parties qui t’intéressent.

 

Un grand merci à Clif Bar pour sa générosité, qui nous a permis de tester ses produits sur le terrain.

 

La marque

Les origines de Clif Bar

Il était une fois en 1990, Gary et son ami qui, au cours d’une virée à vélo de 300 km en Californie, engloutissaient des barres énergétiques par millier au point de faire une overdose. Vient alors l’idée à Gary : « Et si je faisais des barres énergétiques de bien meilleur goût ? ». C’est ainsi que deux ans plus, après moult recherches et expérimentations dans la cuisine de Maman Clif, Clif Bar était née ! Ndlr : une histoire simple, vous en conviendrez 🙂

Les valeurs de Clif Bar

P1040626L’entreprise met un point d’honneur a utiliser des ingrédients sains pour la confection de leurs barres tels que des flocons d’avoine issus de l’agriculture biologiques et exclue l’huile hydrogénée et le sirop de maïs à haute dose en fructose de leurs recettes.

Le test produit

Clif bar produit des barres énergétiques, des gels énergétiques et des gommes énergétiques. Notre test porte uniquement sur les barres.

Nous avons testé les six versions des barres Clif et, vous le verrez, nous nous sommes bien éclatés sur les photos. 🙂

Le mode opératoire du test

Ces barres ont été testées sur diverses courses de longue durée, dont voici la liste :

  • Les 100 Km de Cléder, 100 Km sur bitume, 11h23 d’effort – le 12/07
  • La 6000D, trail en montagne de 63Km et 4000D+, 11h48 d’effort – le 25/07
  • L’EDF Cenis Tour, trail en montagne de 77km et 3900D+, 12h55 d’effort – le 02/08
  • L’Ut4M, trail en montagne de 168 km et 10 200 D+, 51h29 d’effort – les 21,22 et 23/08

Les Clif Bar sont particulièrement intéressantes pour l’effort de longue durée, et nous allons voir pourquoi. Nous avons évalué lors de ces courses le goût des différentes barres, mais surtout leur intérêt perçu pendant l’effort pour maintenir un niveau d’énergie optimal.

Intérêt des apports nutritionnels des Clif Bar

Afin de ne pas perdre tout le monde et d’intéresser chacun, je vais vous la faire en deux versions et vous laisser dérouler celle qui vous intéresse 🙂

  1. Simple et vulgarisée pour les adeptes d’explications rapides.
  2. Complet et analytique pour les adeptes de la nutrition et du détail.

1. Faisons simple

Clif Bar intérieurLes barres classiques et gels

Les barres énergétiques classiques et autres gels apportent généralement des sucres dits rapides, carburants immédiats pour le corps, ainsi que des vitamines assurant la bonne production d’énergie par l’organisme.  Ils sont donc très adaptés au maintien d’un bon niveau d’énergie sur une courte durée. Si l’effort s’allonge, il est généralement recommandé de multiplier les apports tous les x kilomètres (exemple : les ceintures OverChauvelier avec 12 gels pour assurer un marathon). Ils sont très digestes et ne contiennent pas de protéines, « matériaux » dont sont faits nos muscles et dont l’apport favorise la reconstruction après l’effort. Les protéines sont donc classiquement absorbées à la fin de l’effort et non pendant, dans des produits dits de récupération (exemple : Sportéus).

Les barres Clif

Les barres Clif ont la particularité d’être plus massives et consistantes que les barres classiques. Elles apportent, en plus des sucres rapides et vitamines comme les barres classiques, des sucres dits lents (contenus dans les céréales) qui constituent des carburants du corps sur la durée, ainsi que des protéines en bonne quantité. Les barres Clif vont donc être digérées plus lentement, apporter de l’énergie plus longtemps, et surtout, démarrer un premier niveau de récupération avant la fin de l’effort. Ceci est très intéressant pour les courses de longue durée (ultra).

2. Soyons exhaustifs (attention, cette partie peut effrayer les lecteurs non passionnés par la nutrition, à sauter le cas échéant)

Accrochez-vous les amis, nous allons nous miniaturiser et faire parler les Clif Bar au niveau de leurs macro-nutriments !

Analyse nutritionnelle

Valeurs nutritionnelles Clif Bar

La gamme Clif Bar contient 6 types de barres dont voici les valeurs nutritionnelles (ci-dessus, l’exemple des barres aux noix de macadamia et chocolat blanc).

Les barres ont une masse de 68g, ce qui en font un encas costaud relativement à la moyenne des barres, située autour de 30g. Elles ont un apport énergétique pour la portion complète (68g) d’environ 250 kcal (entre 225 et 263 pour être exact), ce qui est également (et logiquement) plus élevé que la moyenne. Leur principal intérêt pour nous sportifs endurants, réside dans leurs apports nutritionnels, très détaillés au dos des barres. Faisons un petit focus.

  • Protéines situées entre 7 et 11g par barre
  • Lipides situées entre 5 et 7g de dont 1 à 2g d’acides gras saturés
  • Glucides entre 36 et 39g dont 20 à 25g de sucres « rapides »
  • Fibres entre 4 et 5g. Contenues dans les céréales complètes employées dans la confection des barres. Les fibres ne sont pas réputées pour leur facilité et rapidité à la digestion et sont donc souvent déconseillées pour les traileurs voulant éviter les problèmes gastriques. Cela dit, lesdits problèmes ne concernent pas tout un chacun (un peu comme l’intolérance au gluten, soit dit en passant). Personnellement, nous n’avons aucun problème avec la digestion des fibres, que ce soit avant ou pendant l’effort.

vlcsnap-2015-09-15-07h49m08s96Intérêt des Clif Bar pour l’effort de longue durée

Bien connus des sportifs, les flocons d’avoine constituent un aliment sain souvent consommé au petit-déjeuner, dont la digestion est lente et libérant de l’énergie sur la durée. C’est de manière générale le cas pour les céréales complètes qui sont recommandées au petit déjeuner pour leur index glycémique faible (c’est à dire, provoquant une augmentation lente de la glycémie, limitant au passage les pics d’insuline). Les Clif Bar sont toutes fabriquées sur une base de flocons d’avoine (15 % environ) et apportent donc, en plus des sucres à index glycémique fort (dits rapides), des glucides à index glycémique faible. En plus des flocons d’avoine, les Clif Bar sont composées de farines, fibres et son de graines telles que le riz et le soja.

Elles apportent également des protéines à hauteur d’environ 10g par barre, ce qui permet de favoriser le maintien de la masse musculaire pendant l’effort, et ainsi d’éviter le catabolisme musculaire (destruction de tissus musculaires entraînant une perte de masse) lié à l’effort de (très) longue durée. Sur les courses longues, il arrive de passer plus de 4h, 10h voir 30h à « casser du muscle », il est donc important de maintenir un apport en protéines afin de minimiser la dégradation musculaire et favoriser la récupération. Evidemment, les Clif Bar apportent également des vitamines essentielles au bon fonctionnement du métabolisme énergétique (production d’énergie par le corps) (B1, B2, B3 (PP), B6, B12), également et souvent apportées par les boissons iso.

Allergènes

Point d’attention aux personnes sensibles à certains allergènes, également clairement détaillés aux dos des barres :

  • base commune : avoine, soja, orge
  • Spécifique à certaines saveurs : noix, noix de macadamia, amandes, cacahuètes

Les saveurs !

P1040629Oatmeal Raisin Walnut

Emir : barre fruitée avec une pointe d’épices agréable au goût, sans être mon coup de cœur. Mixte entre base céréalière consistante et fruits secs assez rare à trouver sur le marché, et très intéressante pour casser la routine du chocolat.

Carole : barre aux raisins, agrémentée de cannelle pour mon plus grand plaisir. Je ne suis absolument pas friande des raisins secs, pourtant j’ai adoré cette barre ! Une très bonne surprise en somme.

 

P1040628Blueberry Crisp

Emir : Barre consistante et fruitée vraiment intéressante au goût avec de bons morceaux d’amandes croquants. Goût et texture très plaisants, tout comme la précédente.

Carole : L’ouverture de la barre laisse échapper une superbe odeur de myrtilles ! Le goût en est tout aussi agréable. Une barre qui associe le craquant des amandes et la légère acidité des myrtilles. J’aime !

 

 

P1040630White Chocolate Macadamia Nut 

Emir : Je ne me souviens pas avoir goûté de morceau assez significatif pour me prononcer. Il me semble que ce n’est pas un coup de coeur pour moi.

Carole : Le chocolat blanc est présent à la fois en pépites et sous forme de stries. Le chocolat blanc est de qualité. Les morceaux de noix de macadamia se font discrets. J’ai beauoup apprécié cette barre qui m’a redonné la pèche lors de la 6000D !

 

 

P1040631Chocolat Chip

Emir : Barre somme toute classique au goût, aux pepites de chocolats. Fait penser au boût d’une barre céréalière assez classique, tout en ayant une consistance particulière propres à la base de toutes les Clif.

Carole : J’ai beaucoup aimé cette barre, qui lors de son ouverture laisse échapper une délicieuse odeur de chocolat.

 

P1040627Chocolate Almond Fudge

Emir : Barre tout chocolat avec un goût évoquant un brownie, evidemment en plus « sec » (à prendre avec de l’eau). La base de flocons d’avoine lui donne une texture assez dense commune à toutes les barres. Bien imprégnée de chocolat et goût prononcé.

Carole : Cette barre est une véritable tuerie ! Je rejoins Emir sur le goût de chocolat très prononcé. Ma barre préférée.

 

P1040633Crunchy Peanut Butter

Emir : Goût cacahuète assez prononcé plutôt que beurre de cacahuète. A l’avantage de casser la saturation en sucre tout en apportant vitamines et tout aussi riche que les autres en macro-nutriments. A prendre avec de l’eau, comme pour les autres.

Carole : Barre salée très intéressante sur le plan gustatif. J’ai bien senti le beurre de cacahuètes. A l’inverse, les morceaux de cacahuètes sont discrets. Je recommande de ne pas l’engloutir d’une traite car elle donne assez soif. 😉

 

Bilan !

Wow, nous y voilà ! Il vous aurait bien fallu une Clif Bar pour venir à bout de ce test !

Résultat des courses (jeu de mot), nous nous sommes pris au jeu et avons élu avec plaisirs les Clif Bar au titre de valeur sûre de ravito perso sur Ultra Trail. Après avoir consommé nos échantillons, nous en avons racheté des Clif Bar qui nous conviennent très bien en termes gustatifs (même s’il a fallu s’habituer au goût amidonné au départ). Nous percevons leur apport en énergie et à l’effort et sommes confiants en leur efficacité à nous maintenir en forme, un effet psychologique qui est également très important.

Commençons par les petits bémols parce qu’il en faut toujours un petit peu :

  • Le prix des barres : prix moyen constaté de 2,50 € (pour 68g), ce qui en fait un en-cas assez cher. Cela dit, il est assez fréquent de voir sur les villages marathons des gels de 20g pour un prix équivalent.
  • L’emballage : bien que très classique, il n’est pas des plus évidents à ouvrir en course. De plus, avec ses 68g, la barre a de forte chances d’être consommée en plusieurs fois. L’emballage n’est pas spécialement taillé pour être refermé proprement.

Terminons par les points positifs pour l’arrière goût qui fait plaisir :

  • Les apports énergétiques très intéressants : nous l’avons vu plus haut, ces barres vous permettront clairement de carburer longtemps ! Elles peuvent également servir d’en-cas classique (à condition de ne pas en abuser).
  • Les goûts variés : Certes les Clif Bar ont toutes un goût commun, celui de leur base céréalière. Pour agrémenter le tout, plusieurs version différentes sont disponibles et il y en a pour tous les goûts. De quoi se régaler et apporter le « petit » réconfort qu’il faut dans la nuit après 12 heures d’ultra.
  • La texture : la barre est consistante et ne part pas en petits morceaux comme certaines barres type Grany dont la cohésion entre les composants est plus faible.

Sur ce, nous allons aller chercher la porte d’entrée de la team Clif Bar. C’est par où, s’il vous plait ?

Et vous les amis, avez-vous testé Clif Bar ? Qu’en pensez-vous ?

vlcsnap-2015-09-15-07h52m22s116

Clif Bar à La Plagne

Les Lapins Runners.

carottes petit

Trackbacks Commentaires
  • Sylvain dit :

    Salut Les lapins

    Tres bon test qui confirme ce que je pense de ces barres. Je les ai utilise pas mal sur des sorties moyennement longues, mais j’ai eu pas mal de crampes d’estomacs avec sur Marathon.
    Leur apport energetiques est clairement la, et elle remplisse vite l’estomac : trop ?

    A tester (ne pas faire comme j’ai fait) avant une course, sur de longues sorties

    • Emir dit :

      Salut Sylvain ! Un plaisir de te voir passer par ici :).

      Tu veux dire que tout s’est bien passé à l’entraînement sur une distance inférieure au marathon, mais que sur marathon tu as eu des soucis ? C’était ponctuel ou ça t’es arrivé plusieurs fois ? Sais-tu si tu es sensible aux fibres alimentaires lors de l’effort ?

      Vraiment ces barres remplissent, d’où le fait que nous abordions l’idée de les consommer en plusieurs fois. A bientôt 😉

  • Emmanuel dit :

    je découvre via votre tes ce site qui est très chouette à lire!

    Je ne suis pas coureur mais marcheur athlétique de grand fond( 100 bornes ,24 heures, paris-colmar…) et je fais le même constat que vous autres , ces barres sont vraiment intéressantes. Utilisées lors des dernières 28 heures de Roubaix à la marche , je ne les consomme pas entières en une fois , mais on peut varier les goûts et là c’est génial! mention spéciale aux blueberry crisps!

    j’aime également beaucoup les gels et les bloks qui sont digestes et vraiment énergétiques sur le long terme.

    Mon choix est fait!

    • Carole dit :

      Salut Emmanuel !

      Ravis que tu sois tombé sur notre blog, tu es le bienvenu dans notre terrier !

      Tout d’abord, bravo pour ton palmarès ! Paris-Colmar à la marche… ça laisse rêver ! Le plus long que nous ayons fait à la marche c’était Paris-Mantes (54 km). Nous en gardons de très bons souvenirs, particulièrement en 2013 où les conditions climatiques étaient particulièrement difficiles. Tu y étais aussi ?

      La bonne nouvelle, c’est qu’il est prévu que de nouvelles saveurs soient commercialisées prochainement en France, parmi lesquelles carrot cake ! On a hâte de tester ça.
      Nous nous sommes récemment procurés des gels et des blocks que je testerai aux 20 km de Paris. 🙂

      Au plaisir de te lire !

  • Emmanuel dit :

    J’ai le plaisir de collaborer avec CLIf (sponsor) et bien sur je te confirme les nouvelles saveurs très bientot!

    En effet , la Marche est un vrai sport d’endurance , dont les athlètes mériteraient d’être plus mis en lumière!

    je ne connais pas Paris-mantes dans la pratique , mais beaucoup de copains la font chaque année!

    à très bientot j’espère, les marcheurs et coureurs d’ultra ont à mon sens beaucoup à partager!

    • Carole dit :

      Et bien bravo, tu as un beau sponsor !

      Je suis d’accord avec toi, quoi que j’ai l’impression qu’on en entend de plus en plus parler. Ou bien, c’est moi qui m’y intéresse de plus en plus… 🙂

      Il nous arrive de côtoyer également des marcheurs sur certains ultras. Ils font preuve de beaucoup de courage car les barrières horaires ne leur permettent souvent pas de faire des pauses pendant l’épreuve mais de la faire en continue. Toujours être sur le qui-vive, ça ne doit pas être évident.

      A très bientôt !

  • AnneSo dit :

    Pour info, j’ai trouvé ces barres en grande surface (Carrefour) à 2€.

    • Carole dit :

      Merci Anne-So ! J’en ai encore jamais vu chez Carrefour. Pourtant, c’est pas faute d’éviter le rayon « nutrition sportive ». Elles ne sont sans doute pas distribuées partout.

  • AnneSo dit :

    Il y en avait encore mardi au Carrefour d’Ivry. Mais, les stocks avaient beaucoup diminué (je crois que j’ai pris les dernières…)!! Je regarderai la semaine prochaine si il y a eu du réassort!

  • ADidier dit :

    Bonjour les lapins,
    Moi aussi je consomme les Clif Bar que j’achète chez Carrefour Anglet (64) à 2€. J’ai découvert dans le même rayon les barres 9Bar que j’adore. Prochainement je vais tester les blocks et gel Clif Bar, mais généralement je tourne principalement à la compote.

  • Salut les Lapins,
    Je suis à la recherche de barres pas trop chimiques pour m’alimenter durant un marathon. J’aimerai les tester pendant mes sorties longues d’environ 2h.
    J’ai fais l’erreur de courir un marathon en hypoglycémie, je ne veux pas que ça se reproduise.

    J’ai repéré les Clif Bar, j’aurai aimé votre avis en fonction de tout ça.
    Merci et à bientôt les lapinous 🙂

    Morgane

    • Carole dit :

      Hello Morgane ! Désolée de répondre 10 ans plus tard. Si tu veux des barres naturelles, je te conseille d’aller voir du côté des barres TARACKING et NAKD qui sont, qui plus est, excellentes.

      Nous sommes fans des barres CLIF, mais elles conviennent plus à mon sens pour des trails/ultras car massives.

      Bisous!
      Carole

Réagissez