J’ai testé le smarbag 25 de Karkoa !

prestashop-16-1420632287Hello à tous !

Me voici de retour pour un nouveau test ! Aujourd’hui, c’est le smartbag 25 de Karkoa qui est à l’honneur.

Pour la petite histoire, jusqu’à la réception du smartbag 25 le 17 octobre dernier, je me rendais sur mon lieu de travail en VTT avec le 34_mulberry_greysac à dos d’Emir de la marque Ironman. Mis à part le fait que ce sac me conférait un look des plus sportifs, il était loin d’être optimisé pour mes trajets (perméable, balancements horizontaux constants, trop souple…). Et puis porter un sac Ironman quand tu n’as jamais fait de triathlon, c’est un peu comme si tu écrivais « bilingue espagnol » sur ton CV alors que tu en as fait deux ans au lycée. Le smartbag 25 de Karkoa est alors venu à ma rescousse !

Parmi les trois coloris proposés, j’ai opté pour la version la plus féminine, à savoir Mulberry grey.

Voyons voir si le smartbag (en français, sac intelligent) porte bien son nom !

 

Dans les entrailles de la bête

Le smartbag 25 est composé :

  • d’une poignée : pratique pour suspendre le sac à un crochet mural
  • de bretelles rigides et ajustables
  • d’une sangle pectorale ajustable, permettant d’éviter que le sac parte sur les côtés durant les trajets en VTT

Il contient :

  • une trousse de toilette
  • un sac à linge sale en tissu étanche

A noter que la trousse de toilette et le sac à linge sale peuvent être accrochés à l’aide d’un mousqueton intégré au sac, comme dans l’illustration ci-dessous :Karkoa organisation

Il est doté de six compartiments, à savoir :

  • d’un compartiment principal où tu peux ranger tes vêtements. Si tu n’as pas besoin du petit compartiment à chaussure, libre à toi de dézipper la partie supérieure, pour maximiser la taille du compartiment principal
  • d’un compartiment à chaussures : cette partie du sac est très pratique dans la mesure où les chaussures salies ont leur propre rangement, ce qui évite tout contact avec les vêtements.

poche_shoes_blue_ceramic

  • d’une poche latérale accessible de l’intérieur du sac, où tu peux ranger ta bouteille d’eau : Pour les fans de Tupperware, la bouteille de 750 mL rentre dedans. La bouteille Powerade aussi.
  • d’une poche latérale filet accessible de l’intérieur du sac, où tu peux ranger ta brosse à cheveux.
  • d’une petite poche supérieure zippée, accessible de l’extérieur du sac : j’y range mon badge d’accès, mon pass Navigo, mes clés. En bref, tous les petits objets qui se perdent facilement dans les entrailles de la bête à moins d’être rangés dans une petite poche adaptée.
  • d’un filet au fond du sac accessible de l’intérieur du sac, où tu peux ranger cahiers, feuilles de papier, tablette tactile (l’Ipad rentre parfaitement dedans).

 

Les conditions de test

J’ai testé le smartbag 25 dans deux situations :

lors de mes trajets en VTT ralliant mon domicile à mon lieu de travail : Lors de mes trajets y sont rangés mes vêtements et chaussures civiles ; au cours de la journée, mes affaires de cyclisme.

karkoa_visuels

le smartbag 25 pour VTTiste

lors d’un week-end marathon à Porto : Fivefingers dans le compartiment dédié aux chaussures, tenue de running et vêtements de rechange… j’ai pu faire rentrer mon nécessaire du week-end dans le sac.

le smartbag 25 débarque à Porto

le smartbag 25 débarque à Porto

J’ai pu naturellement utiliser mon smartbag 25 en bagage à main pendant le vol Paris-Porto, ses dimensions n’excédant pas les maximales autorisées par les compagnies aériennes low cost.

 

Mes impressions

Les points positifs

  • Sa résistance à l’eau : Le smartbag 25 est imperméable. Même en cas de fortes intempéries, j’ai retrouvé mes affaires bien au sec.
  • Son côté pratique : Adepte du rangement en boules (de manière désordonnée, déstructurée), ce sac m’a appris à ranger mes affaires de manière méthodique. Finies les plongées de main à l’aveugle jusqu’au fond du sac, chaque objet a désormais son emplacement dédié !
  • Sa stabilité : Un des gros bémols de mon précédent sac reposait sur le fait qu’il partait sur les côtés. Avec les attaches pectorales, je n’ai plus du tout ce souci.
  • Sa rigidité : La structure du sac est respectée. Le sac ne change pas de forme quelle que soit la quantité d’objets rentrée dedans. Ainsi, je retrouve les objets dans le sac au même endroit où je les ai laissés

Les axes d’amélioration

A noter que j’ai du me creuser les méninges pour trouver des axes d’amélioration.

  • Du fait que j’emprunte régulièrement des chemins de terre qui peuvent devenir boueux en cas de fortes pluies, mon sac est vite amené à se salir. Pour palier à ce désagrément, j’aurais apprécié un poncho pour sac à doc.
  • Le choix limité des coloris, qui plus est, tristounets. Ceci dit, ces coloris ont le mérite d’être peu salissants.
  • Le sac, une fois rempli, ne tient pas « debout » tout seul, à moins d’être calé « côté bretelles » en contact avec un mur. De l’autre côté, il s’étale par terre.

Le smartbag Karkoa et le sac Ironman ont été soumis au test du sac abandonné, consistant à observer le comportement du sac lorsqu’il est relâché en position verticale :

sackarkoa

Résultats observés : le smartbag 25 tombe raide en arrière, mais sa structure est préservée
saciron

Résultats observés : le sac Ironman s’écrase littéralement sur place

 

Mon Bilan

Pour répondre à la question posée en intro : OUI, le smartbag 25 de Karkoa est un sac intelligent ! Fonctionnel, imperméable et de très bonne facture, je ne peux désormais plus m’en passer !

Le smartbag de Karkoa vous permettra d’associer votre carrière professionnelle avec votre vie de sportif sans pour autant passer pour le sportif de service dans votre entreprise.

Ma note : 8,5/10 !

 

Les infos pratiques

Disponible en 3 coloris : Ceramic blue, Mulberry grey, Orange sunrise

Karkoa met également en vente une version dite Papa d’une capacité de 40 L.

Comment se procurer le smartbag 25 de Karkoa : Sur le site Internet de Karkoa

Tarif : 69 €

 

Les tests des copains

Julien, de C’est bien d’être bien : Test du sac à dos Smartbag 25 de Karkoa

GregoRun : Le SmartBag 25L de chez Karkoa

Kevin Mdr :  Test du sac à dos Karkoa SmartBag 25L !

Le Pichouin Sportif : Test : Le smartbag 25 Karkoa

Le blog de Ti-tom : Test du sac à dos Karkoa 25

Si tu as des questions sur le smartbag de Karkoa, si tu l’as testé et que tu en es satisfait ou non, n’hésite pas à me faire un retour d’expérience ! 

A très bientôt !

Carole.

carottes petit

 

Commentaires
  • Céline dit :

    Hello,

    Merci pour ce test. J’hésite à le prendre depuis quelques temps.
    Sais-tu si on peut mettre un ordinateur portable dedans et qu’il soit maintenu ?
    C’est le seul détail qui me gêne…

    Céline

    • Carole dit :

      Salut Céline !
      Merci d’être passée par là 🙂
      Pour répondre à ta question, un ordinateur portable peut rentrer dans le smartbag 25, mais en fonction de sa taille, il faudra déziper le compartiment à chaussures (c’est le cas pour un ordinateur 15 pouces). Dès lors, tu n’auras plus qu’un seul compartiment principal de 25L mais tu n’auras plus le compartiment pour les chaussures.
      Ton ordinateur sera sans doute un peu moins maintenu que dans une mallette conçue spécialement pour PC portable mais à mon avis, ça fait amplement l’affaire.
      Si tu veux, tu peux me donner les dimensions de ton PC portable et je me renseigne 🙂
      A plus !
      Carole

      • Maxime dit :

        Je me pose la même question concernant l’ordi portable. Pour ma part, c’est un macbook pro 13″ soit 2,41 x 32,5 x 22,7 cm.
        Le smartbag me semblait tout indiqué, mais en rupture de stock et quand je vois la taille du 25 sur ton dos, je me dis que le 40, c’est peut-être un peu grand finalement, je ne compte pas transporter ma maison sur mon dos en allant au boulot le matin en vélo.

        Merci d’avance de ta réponse.

  • Jipi dit :

    Qu’est ce que j’ai rigolé.
    J’adore ton CV . trop fort. Lol.

    Sympa à lire ton test.
    Vous en faites de plus en plus régulièrement.
    Très bonne dynamique.

    Le design du sac est quelconque. Dommage.
    Après disons que le design s’est une chose, s’il rempli son côté « pratique »
    What else !!!

    Je note le « non port  » du casque en milieu urbain.
    Achtung achtung Carole.

    Continuez ainsi les lapins.
    @ bientôt.

    • Carole dit :

      Le plus drôle c’est que j’ai réellement fait deux ans d’espagnol au lycée et que je mettais « espagnol courant » sur le CV. lol Mais ça reste entre nous !

      C’est vrai que le design est classique. Mais en même temps, c’est un sac que tu emmènes sur ton lieu de travail donc les fioritures n’ont pas vraiment leur place, les couleurs vives/flashy non plus. Karkoa a misé sur un design plus sobre, plus « passe-partout ».

      Du hast recht Jipi ! Ceci dit, je roule uniquement sur les pistes cyclables le long de la Marne, où il n’y a pas de véhicule. Les risques son minimes.

      A bientôt Jipi et merci pour ton commentaire !
      Les Vosgirunners, ça approche ! 😀

  • Ludo Arlu dit :

    Dans le même genre, je me suis commandé le Only One de chez AG Sportbags via PrivateSportShop. J’attends de le recevoir d’ici quelques jours.

  • Victor dit :

    Bonjour !

    Merci pour votre test sympathique et détaillé.

    Cherchant un sac à dos de sport pour un cadeau, je suis tombé sur le smartbag 25L qui m’a l’air pas mal du tout.
    Par contre les tests sont en général pour une utilisation en vélo.

    Dans mon cas, l’utilisation serait pour aller au travail en courant, et en emportant donc les affaires civiles dans le sac.

    Est-ce que ce sac est pratique pour courir en l’ayant sur le dos ?

    Bonne journée,
    Victor

    • Carole dit :

      Bonjour Victor,

      Merci d’être passé par là 🙂
      Alors, à moins d’avoir une foulée très rasante, le smartbag 25n’est pas vraiment adapté pour en faire un sac à dos de course car il va secouer pendant le trajet.
      Je te recommande de te tourner vers les marques traditionnelles de sac à dos de trail (un Quechua à 20 L par exemple). Ceci dit, ce type de sac n’est pas non plus optimal pour ce type d’usage dans la mesure où il n’y a pas de compartiment dédié aux chaussures et où le format du sac aurait tendance à froisser les vêtements.
      En résumé, je n’ai à ce jour pas trouvé LA solution à cette problématique. Si tu en trouves une d’ici là, je serais preuneuse de ton retour. 🙂

      Bonne journée à toi aussi.
      Carole

  • Laura dit :

    Excellent le test du sac abandonné 😀
    Je suis définitivement convaincue, la seule chose maintenant c’est qu’entre temps la version bandoulière (20 litres) est sortie, et donc j’hésite entre les 2… Il m’en faudrait un de chaque en fait!
    Merci pour ce test 🙂

    • Carole dit :

      Salut Laura ! Haha, contente que le test du sac abandonné ait suscité l’intérêt de quelqu’un ! 😀 Je ne suis peut-être pas la seule à apprécier particulièrement les sacs qui tiennent debout !
      Je comprends que tu hésites. Je trouve la version sac à dos plus pratique et idéale pour l’usage que j’en fait. Mais c’est vrai que le Plume 20 fait plus sportif et féminin. Faut voir aussi si tes affaires de sport rentrent dans un sac de 20 L. 🙂

  • moana dit :

    Allant tous les jours à la fac à vélo avec mes cours et mon repas de midi, je me suis retrouvée avec mes affaires trempées plus d’une fois l’an passé. Alors cette année je suis en quête d’un sac étanche pour remplacer mon eastpack ! Celui ci résisterait il aux pluies normandes ?

  • Atypik dit :

    Merci pour le test. Le sac tiens t’il chaud au dos lors des trajets en vélo ? Je recherche un bon sac à dos pour aller travailler en vélo sans avoir trop chaud dans le dos, même en hiver mon sac me tiens trop chaud !

    • Carole dit :

      Bonjour Aline ! Avec plaisir 🙂 Non, je trouve que ce sac ne tient pas spécialement chaud au dos à vélo. Bien sûr, si tu l’utilises par temps chaud, tu risques d’avoir des marques de transpiration.

Réagissez