Odlo Crystal Run 2016 : 8 points à retenir de cette 1re édition !

CRN_ODLO_Paris_LogoHello les amis !

Un « événement givré » dans une ambiance festive, un 10 km en plein cœur de Paris sur un parcours « ne te laissant pas de glace » : voici ce que nous avait promis la Odlo Crystal Run pour sa toute première édition ! Le contrat a-t-il été rempli ? Pour le savoir, nous vous proposons de découvrir les 8 points à retenir de la course !

1. Un package coureur un peu light

Globalement, nous avons eu le sentiment que les coureurs étaient un peu déçus par le package d’accueil. Une enveloppe contenant le dossard + le bonnet bleu de la marque Odlo : tel était son contenu. Pas de t-shirt donc (ceci dit, le règlement de la course n’en avait pas fait mention). Nous retiendrons toutefois la qualité du bonnet (flocage, tissu technique, très bonnes finitions).

bonnet

Le mystère du bonnet Odlo reste entier

Une question nous taraude néanmoins : à quoi sert le petit crochet au-dessus du bonnet ? A y accrocher un petit pompom ? Une boule de Noël ? A être accroché à un porte-manteau ? N’hésitez pas à nous donner votre avis en commentaire !

2. Un échauffement ambiancé

Avant de prendre le départ, chaque sas a eu le droit à son échauffement particulier animé par une équipe de coachs. Le speaker prenait ensuite la relève pour ambiancer la foule. Un grand merci à ce dernier ainsi qu’aux coureurs de notre sas qui nous ont réservés un accueil des plus chaleureux, à notre plus grande surprise !! Un immense merci à tous.

3. Un parcours à fort potentiel

Avec un départ et une arrivée sur le parvis de l’Hôtel de Ville, un parcours longeant les quais de Seine avec un demi-tour au niveau du Pont d’Iena nous permettant un petit coucou à la Tour Eiffel, ce 10 km est sans doute l’un des plus beaux de la capitale.

Le parcours plutôt roulant (quelques tunnels tout de même) ravira les coureurs en recherche d’une perf !

4. Une ambiance de parcours calme

C’était sans doute le point faible de la course. Alors que nous nous attendions à de nombreuses animations sur le parcours, nous nous sommes sentis un peu seuls. Les départs par vagues étaient peut-être trop écartés les uns des autres ?

Au programme des animations de parcours, notons tout de même la présence  :

  • de plusieurs canons à neige en mousse
  • de fumigènes à l’entrée d’un tunnel
  • de 4 points DJs
  • d’un orchestre de cuivres
  • de mascottes en peluches nous accueillaient à bras ouverts à deux points du parcours pour des free hugs en veux-tu, en voilà ! 🙂

La traversée de tunnels aurait été l’occasion de mettre en place des jeux de lumière (comme le font la Parisienne et les 20 km de Paris) et de créer une ambiance boîte de nuit avec de la musique plus sonorisée.

La présence de meneurs d’allure sur un tel parcours n’aurait pas non plus était de trop, d’autant plus que chaque vague de départ représentait un objectif chrono.

5. Une gestion de la circulation à peaufiner 

Les rues ne semblaient pas complètement privatisées par l’organisation. Au niveau des quais de Seine, les piétons et vélibs se promenaient sur le parcours, masquant parfois le balisage. Pourtant partis sur la vague de 11h30 (pour une ultime vague programmée à 12h30), nous n’étions pas parmi les derniers de la course. Cet aléa ne nous a particulièrement gênés car nous avons couru dans l’optique de nous amuser. Ceci dit, les coureurs recherchant un chrono ont pu être dérangés.

6. Un package final simpliste mais en plein dans la thématique !

En guise de médaille, nous avons été décorés d’un pin’s finisher de plastique rappelant les étoiles à l’école du ski. Une médaille certes en accord avec le thème, nous aurions toutefois préféré une récompense un peu plus bling bling.

Comme promis lors de l’inscription, une petite chaufferette bien utile pour la saison nous aura été remise.

7. Un ravitaillement final pour tous les goûts !

médaille Odlo Crystal RunDeux types de ravitaillement étaient proposés sur ce 10 km :

Un ravitaillement classique composé de barres aux cacahuètes et chocolat (excellentes !), d’eau et de bonbons. Nous aurions toutefois apprécié trouver des fruits.

Un ravitaillement spécial « bons vivants » avec au menu : une tartiflette au porc/dinde, une fondue savoyarde et comme boissons vin chaud et chocolat !

8. Un village ultra animé

Organisation aux consignes impeccable, un écran géant, deux spots photos pour immortaliser votre journée en compagnie de votre Valentin(e), un mur d’escalade, un coin jeu sur des tablettes tactiles énormes, un igloo, et surtout : une scène où une « Tina Turner » survoltée,  accompagnée de ses danseurs faisaient le show ! Nous ne sommes pas restés jusqu’à 18h00 pour danser, la pluie ayant décidé de se joindre à la fête mais la bonne ambiance était belle et bien au rendez-vous !

groupe

Notre bilan :

Les efforts déployés pour créer une ambiance de station de sport d’hiver font de la Odlo Crystal Run un événement indéniablement festif ! Même si les animations sur le parcours manquaient un peu, nous avons passé un très bon moment entre amis.

Les compétiteurs pourront également trouver leur bonheur grâce à un parcours roulant le long des quais de Seine !

Notre note : 7,5/10 

 

La Odlo Crystal Run en vidéo !

Les amis, pour le moment rien n’est fixé mais nous serons très certainement aux foulées Charentonnaises dimanche prochain ! En attendant, portez-vous bien et bonne semaine à tous !

Les Lapins Runners.

carottes petit

Commentaires
  • Rien à redire. Absolument d’accord sur tous les points ! 😉 A bientôt !

  • julie dit :

    Le plus gros scandale c’est le pins en mousse à la place de la médaille ! Alors que la médaille était écrite noir sur blanc sur le site, et puis franchement qui met des pins aujourd’hui ?? On est plus dans les années 90 !

    • Carole dit :

      Je reconnais que linguistiquement parlant, ce n’est pas une médaille (car pas en métal). On ne peut pas leur enlever le mérite d’avoir tenté quelque chose d’original mais c’était trop léger.
      Lol effectivement, ce n’est pas le genre d’accessoire hyper tendance 😀
      Merci pour ton retour Julie.

  • sophie29 dit :

    bonsoir, je trouve qu’un bonnet odlo vu le prix de ces produits c’est vraiment un beau cadeau. Je fais beaucoup de course dans ma bretagne et souvent on n’a rien comme cadeau…

    • Carole dit :

      Bonsoir Sophie ! Je trouve que c’est aussi un beau cadeau original ! Car en général, nous avons un t-shirt en dotation.
      Les courses en IdF sont sûrement plus chères qu’en Bretagne, ce qui pourrait justifier l’absence de cadeau. (?)
      A bientôt !

  • sophie29 dit :

    cela dépend des courses. Il peut y avoir des courses chères avec t shirt coton pourri. J’avais bien apprécié le panier de légumes pour les 100 km cléder… on a de plus en plus dans notre coin de l’alimentaire

Réagissez