Notre bilan running 2016 !

Hello les amis !

L’année 2017 commence à pointer le bout de son nez. Avant de réfléchir aux vous dévoiler nos prochains objectifs, dressons un rapide bilan running de 2016 !

Enfin une intro qui va droit au but et qui ne ressemble pas au musée de l’ameublement d’intérieur. Ce n’est pas moi qui aurait réussi un truc pareil !

 

Bilan de la Lapine

 

Un bilan décevant

Si l’on reprend les objectifs que je m’étais fixés début 2016, le bilan n’est franchement pas folichon car seules deux cases ont pu être cochées.

Rappel des objectifs 2016 (et l’article associé) :

defi-lapine-fin-2016

 

Les excuses Les explications

Objectif Ironman → FAIL Intergalactique : Mon manque d’entraînement à vélo et mon manque d’expérience en eau libre ne m’auront pas permise de boucler l’épreuve. L’Ironcorsair restera néanmoins une expérience formidable qu’il faudra retenter… mais pas tout de suite !

Objectif finisher UTMB → FAIL Frustré : Ce sera THE grand regret de l’année ! Car si nous avions eu une connaissance de l’intégralité des BH (ou si celle du Plan de l’Au avait été affichée correctement :p), je suis persuadée, quoi que diront les mauvaises langues, que nous aurions été finishers.

Quand Carole décide de se faire des potes, ça donne ça ;p. Plus sérieusement, l’histoire de l’UTMB nous a fait découvrir « la face cachée » de « notre audience » les amis. Ceux, tapis dans l’ombre, qui attendent que l’on trébuche, ou que l’on exprime, maladroitement peut-être, mais avec sincérité, notre frustration. Au-delà de la déception de l’inachevé, la déception en ligne. Maaaais ça fait partie du game ! Et ne l’oublions pas, vous avez étés bien plus nombreux à nous soutenir que l’inverse dans cette difficile épreuve, et merci infiniment pour cela les amis. #Ensemble

Objectif finisher Transkarukera → FAIL Programmé : Clairement, nous étions à des années lumière de nous rendre compte de la difficulté de cette épreuve. « De loin », les barrières horaires semblaient larges, mais c’était sans compter les obstacles à répétition auxquels nous avons du faire face sur le parcours. Même avec un entraînement acharné sur un an et la meilleure volonté du monde, je doute que j’aurais pu avoir la capacité physique de boucler la distance, dans ce parcours d’une telle technicité. De loin l’ultra le plus technique auquel nous ayons été confrontés. #HorsCatégorie

podiumObjectif finisher sur l’Ultra Marin 177 km → DONE « Facile » : C’était certainement l’objectif le moins compliqué de l’année. Objectif atteint avec en prime un joli podium en tant 1re SEF (je précise que cette fois-ci, je n’étais pas la seule de ma catégorie ^^). Après un coup d’essai en 2014, nous sommes revenus plus forts, en sachant à quoi nous attendre.

Objectif 100 km < 11h22 → FAIL Assuré : Pour cet objectif, nous avons mis 0 chance de notre côté. En ayant couru notre unique 100 km de l’année une semaine après l’Ultra Marin, il aurait fallu un miracle pour que nos guibolles nous permettent de réaliser un tel exploit !

Objectif marathon <3h54 → DONE Doublé : objectif atteint à deux reprises, à savoir à Sénart (3h51), puis Florence (3h45).

Objectifs semi <1h43min40 et 10<45min 53 → FAIL J’ai cru au Père-Noël : A raison de 1 à 2 séances par semaine en moyenne dans l’année, j’ai du mal à voir comment ces objectifs auraient pu être atteints ! C’est seulement depuis novembre que je m’entraîne sérieusement à raison de 4-5 séances hebdo en moyenne et que je varie mes entraînements. Je ne me suis jamais autant rapprochée de ces objectifs que depuis cette période (pour preuve, mi-décembre, je fais un 10 km en off en 46min48 !). Si la tendance se poursuit (et c’est bien là le plus gros challenge !), je suis bien partie pour atteindre ces objectifs en 2017.

Objectif masse → FAIL A côté de la plaque : J’ai plutôt stabilisé autour de 55 kg en moyenne sur l’année. L’objectif sera reporté en 2017 !

 

Les A-côtés appréciables

Néanmoins, si l’on s’éloigne de ce tableau figé début 2016, cette année a été à nouveau très riche sur le plan découvertes. J’en retiendrai :

trail hk

 

De très belles courses dont j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir :

  • L’Ultra Transkarukera avant tout : un dépaysement total, une aventure hors du commun, de belles rencontres… Même si nous n’en sommes pas sortis finishers, le fait d’avoir pris le départ de cette course est déjà une chance extraordinaire
  • La course Eiffage du viaduc de Millau avec Tomtom : Nous avions couru dessous lors des 100 km de Millau, cette-fois ci c’était dessus ! Une météo certes capricieuse, mais une course-expérience à vivre au moins une fois.
  • Les foulées du Lavoir de Philippe, Bea et Claude, les pinkrunners. C’est la première fois où nous étions allés aussi loin pour courir aussi peu ! Au-delà de la course très amicale, le format week-end de 3 jours à la campagne dans le Limousin chez des hôtes d’exception nous aura fait le plus grand bien.
  • Le marathon Seine-et-Eure : Pas cher, sur les terres de notre pote Jay, avec Daniel notre speaker du Nord-Ouest, laits de châtaigne/coco sur les ravitos. A refaire, cette fois-ci, en meilleure forme !
  • Courons pour le Diabète au Coudray qui m’a furieusement donné envie de courir à Chartres tellement j’ai trouvé cette ville pleine de charme

 

Sur le plan nutrition, je suis particulièrement heureuse de constater qu’il m’est possible de concilier régime végétalien et perf sur longues distances (> marathon). Mes maux de ventre sont de moins en moins fréquents en course, ma récup de plus en plus rapide. Bref, manger végétal n’a que du bon pour moi.

 

Bilan du Lapin

J’essaie encore de digérer ce FAIL Généralisé qu’a été 2016 pour moi sur le plan sportif. Je vous en reparle, hein, là j’essaie de finir sur une note correcte ! cf. #snapchat

 

Les amis, en attendant le prochain billet sur nos défis 2017, nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année entourées de vos proches.

Vous connaissez la chanson… n’oubliez pas : kiffez la vie !

Les Lapins Runners.

carottes

Commentaires
  • Triskell dit :

    Pourquoi parler de temps de fails ? Vous faites plaisir à temps de personnes en partageant votre passion (et à vous aussi ?) et ça c’est pas une grosse réussite ?

    J’en profite pour dire merci à Carole lorsque j’ai croisé mon premier con qui m’a fait des remarques sur un trail courru en minimaliste j’ai pensé à ce que tu avais écrit (et aussi merci d’avoir partager sur le minimalisme ça m’a permis de prendre encore plus de plaisir depuis que je cours en five fingers)

    • Carole dit :

      Coucou !! Tout comme il faut appeler un chat un achat, ces épreuves où nous ne nous ne sommes pas allés au bout sont des échecs. Bien sûr, il y a énormément d’à-côtés positifs. Je n’ai pas mentionné le partage avec toutes les personnes qui nous suivent car ces derniers temps, c’est plutôt (surtout!) Emir qui s’en occupe en montant les vidéos.

      Haha, mes félicitations pour ce premier con rencontré ! Alors, qu’est-ce qu’il t’a sorti ? « Comment tu fais pour courir avec ces merdes ? » lol
      Je suis ravie que tu prennes autant de plaisir à courir en minimalistes. 🙂 Le ticket d’entrée est élevé (prix des fivefingers pas forcément justifié + période de transition) mais il en vaut la peine.

      • Triskell dit :

        Le « faut pas courir avec ça vous allez vous faire des tendinites » « ce sont des chaussures pour l’entraînement à la limite il faut se protéger en compétition «  » vous êtes jeunes ça peut passer mais plus tard… « . J’ai oublié de lui demander si il était podologue ou coach diplômé avant de donner des conseils.

        Rendez-vous sur une prochaine courses en five fingers

  • Thando Dube dit :

    Sacré bilan , bravo les lapins, c’est toujours un plaisir de vous lire!! À très vite

  • Olivier THERONDEL dit :

    Arrêtez de vous auto-flageler, les lapins! Cette année 2016 aura été pour vous une année extraordinaire en terme de défis, même si tous n’ont pas été atteint. Alors que la plupart des couples de votre âge s’avachissent dans la routine ou s’adonnent béatement à la reproduction, vous avez chaussé les semelles de vent.
    Au plaisir de revoir en 2017 pointer vos oreilles sur la ligne d’arrivée.

    • Carole dit :

      Hello Olivier ! Pas d’inquiétude, nous ne sommes pas tombés en dépression sous le poids de ces fails ! lol Nous avons passé une très belle année malgré tout 🙂
      Joyeuses fêtes de fin d’année ! A+

  • Stefal dit :

    Et bien moi, mon bilan, c’est celui d’avoir fait de belles lectures toute l’année à travers vos billets.
    Merci

  • Firerasta dit :

    Une année avec autant de fait, ça donne une grosse motivation pour la suite normalement….et puis ça fait réfléchir aussi sur la façon de se fixer les objectifs….un 100km une semaine après l’ultramarin, disons que c’est un peu couillue!!!! 🙂
    Au plaisir de se croiser sur une course. Biz à vous et bonnes fêtes de fin d’année

  • Firerasta dit :

    Je voulais dire autant de fail….

    • Carole dit :

      Hello Jérôme ! On aime bien rêver, se fixer des objectifs dans tous les sens. Alors certes, ça ne fait pas plaisir de voir toutes ces croix rouges mais pour ma part, je le vis très bien ! C’est pas comme si on avait mis toutes les chances de notre côté et qu’on avait fait des sacrifices monstres pour y arriver.
      Pour le 100 km, je crois qu’on s’est inscrits 3 jours avant. On y allait beaucoup plus dans l’optique de retourner à Cléder que taper un RP.
      Sauf erreur, on se revoit très vite à Cernay 🙂 Joyeuses fêtes de fin d’année aussi ainsi qu’à ta famille.

  • Runner Life dit :

    Une belle année les lapins certains verrons beaucoup de fail, je préfère retenir les bon côtés de belles courses, des podiums,….En résumé une belle année. Nous n’aurons pas réussi à nous voir en 2016 essayons de relever ce défi en 2017 😉

    • Carole dit :

      Hello Damien, merci de passer par là. On aura peut-être l’occasion de se revoir en mode hamster sur un 24 heures 😉
      Joyeuses fêtes de fin d’année à toi et ta famille !

  • 2ni dit :

    Bravo à vous deux, pour cette superbe année 2016, et ce, malgré toutes ces petites « croix rouges » (c’est marrant, je la voyais plus « positive », votre année…) ! Souvenez-vous que l’important, ce n’est pas le but atteint, mais bien le chemin que l’on prend pour(essayer d’)y arriver. Avec tout ce que cela peut apporter…
    Merci pour le partage, en tout cas !
    Bonnes fêtes de fin d’année à vous, et à bientôt, en 2017… avec de tout nouveaux défis !
    2ni

    • Carole dit :

      Hello 2ni !
      Cette année est globalement positive, mais beaucoup moins si on se limite à nos objectifs de l’année. Nous sommes par exemple finishers de l’Origole, mais le tableau n’en fait pas mention.
      Joyeuses fêtes de fin d’année à toi aussi et merci pour ton soutien constant !

  • Jipi dit :

    Big applause les amis. Moi, vous m’impressionnez et malgré ses Fails, vous avez cumulés des distances de courses impressionnantes.
    Ses Fails vous serviront à l’attaque de vos prochains défis.
    Hâte de voir la cuvée 2017.
    Bravo et à bientôt les amis

    • Carole dit :

      Hello Jipi, merci à toi.
      Cette année restera une année heureuse. On aura rencontré la Goetzmann Family, ce qui en fait déjà une très belle année !
      J’espère que vous aurez l’occasion de venir un jour en région Parisienne.
      A très bientôt, bisous !

  • Houari dit :

    Coucou les lapins !

    Carole vous n avez pas à rougir des échecs
    Bien au contraire c est ce qui fait avancer dns la vie .

    Vous êtes impressionnant, sachez le !
    Vous enchaînez des marathons a tout va …
    Qui aujourd hui décide de partir pour 100 kilo

    Un vendredi soir ? Appart toi Carole

    Profitait tant que vous le pouvez de faire ce qui vous plait ,
    La vie passe vite …..
    Bon courage pour 2017 avec des RP et podiums !!!

    A bientot houari

  • Errol Desfossés dit :

    Bonjour

    Personnellement je vous trouve bien sévère envers vous même, sauf pour le fail Ironman. Je ne crois pas que l’on puisse compléter un Iron Man sans l’entrainement qui va avec, surtout la natation. Pour ce qui est de vos autres courses, bien j’aimerais être aussi fail que vous et compléter plusieurs ultra et 7 marathons. What a fail!!! Je vous trouve vraiment excellent. Peut être qu’un structurant légèrement plus votre entrainement vous aurez le succès escompté. Il est bien possible que votre entrainement relâché n’est pas suffisant à la base pour être finisher de certains ultra très technique.

    Je comprends à la lecture de votre article que votre entrainement sera plus régulier. Ca va chauffer et vous aller déchirez la route ou la trail. Mais n’en faites pas trop et préserver du temps pour écrire vois articles et mettre en ligne vos vidéos qui sont toujours pour moi source d’inspiration. Vous me motivé a courir au travers de notre hiver québécois qui s’annonce brutal( on a déjà eu une journée à -25 Celsius et 2 tempête de neiges.

    J’ai déjà hâte de voir votre bilan pour l’année 2017 ( rires)

    Errol

  • Julien Gapore dit :

    Les Lapins au Top avec une superbe video sur le RP de Florence pour cloturer 2016!

    Heureusement que Carole & Emir ne s’arretent pas aux 2 Marathons par an recommendes par les « experts » #JoggingBonito

    Bonne Annee a toutes et a tous!

Réagissez