T’es un runner fauché quand…

T’es un runner fauché quand :

  1. Tu gardes tes paires de chaussures jusqu’à ce que l’on puisse voir de l’extérieur la couleur de tes chaussettes.
  2. Tes t-shirts de courses en coton sont devenus tes torchons à vaisselle.
  3. Tu ne prends jamais l’option « gravure médaille » à 8 €, sauf si tu es sûr à 100 % de faire un RP.
  4. Tu vas courir à l’étranger et que tu passes la nuit à l’aéroport pour tailler dans le prix du vol et esquiver l’hébergement.
  5. Tu te fais des repas gratuits sur les village marathons en goûtant un maximum de barres.
  6. Tu dors dans le gymnase de Millau la veille des 100 km.
  7. Tu attends la veille du marathon de Paris pour acheter ton dossard à la sauvette à un faux-blessé.runner fauché
  8. Tu vas courir à l’étranger et que tu n’hésites pas à te lever à 4h00 pour prendre tes vols en partance de Beauvais (au lieu de Paris) et gratter des €€€ sur ton billet d’avion.
  9. Tu ne jures que par BlablaCar et Airbnb, et tu leurs écris tous les mois pour avoir ta carte de fidélité.
  10. Tu ne vas pas aux pasta party des marathons (sauf les gratuites). Tu prépares toi-même tes pâtes (trouvées dans le placard du airbnb).
  11. Tu ne consommes jamais de barres en sortie off, ça serait du gâchis. Tu les conserves précieusement pour les courses officielles, au cours desquelles, même mal en point, tu pèses le pour et le contre avant ouverture.
  12. Tu ne fais pas appel aux services d’un coach. Tu te suffis comme coach.
  13. Tu ne jettes aucun vêtement dans les sas de départ avant une course. Tu préfères te les geler sur place pour ne pas perdre une veste.
  14. Pour aller à la SaintéLyon, tu fais l’aller le samedi et le retour le dimanche pour esquiver l’hébergement.
  15. Tu achètes tes chaussures sur le bon coin, sans avoir pu les essayer avant …
  16. … ou tu attends les soldes que tu cumules avec des bons Sporeka pour acheter tes Mizuno Wave Rider 15.
  17. Le package de photo Maindru à 1 000 € ? Pas besoin, tu n’oublies pas que les souvenirs sont gravés dans la tête !
  18. … ou tu appelles belle-maman en lui demandant d’attendre 3 heures dans le froid pour te shooter au kilomètre 15, quand tu es encore frais.
  19. Sans Kalenji, tu courrais avec tes t-shirts finishers.
  20. En hiver, tu cours tous les jours pour ne pas avoir à mettre le chauffage chez toi.
  21. Tu prends des gels aux ravitos pour les consommer plus tard (sur une prochaine course officielle, vu que tu ne les gaspilleras pas en off).
  22. Tu charges ta montre GPS au boulot et à la salle de sport.prise chargement
  23. Le pack marathon Overstim qui vaut des blindes ? Pas la peine, des figues sèches Carrefour feront l’affaire !
  24. Tes seules assiettes sont les cadeaux finishers en porcelaine du Trail des Gendarmes et les Voleurs de temps.
  25. Les tableaux que tu as chez toi sont des cadres avec tes dossards dedans.
  26. Ta consommation de cryothérapie est aussi fréquente que ta consommation de caviar : inexistante.
  27. Tu guettes l’ouverture des inscriptions de tes courses pour avoir accès à la première tranche tarifaire.
  28. Tu joues à des concours pour gagner des dossards en espérant que quand les résultats tomberont, tu seras encore dans la première tranche tarifaire pour pouvoir t’inscrire (il va sans dire que le runner fauché ne gagne jamais aux tirages au sort).
  29. Tu vas régulièrement chercher ton panier de légumes gratuits chez Bio c’est Bon, car c’est le seul truc que tu gagnes sur Running Heroes.
  30. Tu n’iras jamais courir à plus de 300 km de chez toi si ce n’est pas pour courir au moins un marathon.
  31. Tu likes des marques sur Facebook que tu ne connais même pas juste pour pouvoir jouer aux concours qu’elles proposent et …
  32. … ton fil Facebook ressemble à une page de pub tellement tu partages des concours.
  33. Le marathon de New York ? C’est pas le prix de 10 marathons en France ça ?
  34. Tu arroses ton anniversaire avec une bouteille de champagne finisher du marathon du Lac du Der (valable aussi pour tout repas de famille/entre amis).
  35. Tu as compris que tu n’iras plus jamais courir en Suisse car le seul endroit où tu peux manger pour moins de 15 euros, c’est le MacDo.
  36. Tu cours sans complexe avec un dossard sur lequel est inscrit un prénom qui n’est pas le tien. Y compris du sexe opposé. Et tu réponds aux encouragements.dossard-01
  37. Tu fais appel au financement participatif sur kisskissbankbank pour t’acheter tes dossards en pretextant reverser 1 € à une asso que tu ne connais pas.
  38. Tu t’es découvert des dons de planificateur d’évenements quand tu as su combien prenait Thomas Cook pour aller au marathon de Boston.
  39. Tu rajoutes des gens que tu ne connais pas sur Facebook dans l’espoir de gratter un jour leurs likes pour tes concours.
  40. Tu as recours aux services du consultant Daniel RunParis pour qu’il t’apprenne à ne plus jamais avoir à payer de dossards de toute ta vie.
  41. Tu contactes tes potes à l’étranger (à qui tu n’as pas parlé depuis 10 ans) pour bénéficier des tarifs résidents pour tes dossards.
  42. Tu replies tes ponchos après usage.

Et rappelle-toi bien : 43. Si tu es un fauché runner, c’est parce que le running est le sport le moins cher du monde. Tu as juste besoin d’une paire de baskets.

Si tu appliques l’intégralité de ces règles d’or, tu es le runner fauché ultime, le dieu du faux dossard, la pince la plus ferme. En ce qui nous concerne, nous en appliquons certaines, allez savoir lesquelles. 😉

 

Les amis, nous espérons que ce billet humoristique inspiré de faits réels vous aura plu.

Si vous avez des annecdotes de runner fauché à nous raconter, lâchez vous ! Elles ne pourront qu' »enrichir » cet article et nous donner des idées ! 😉

 

Si vous appréciez notre humour, n’hésitez pas à consulter nos précédents billets sur le même registre :

A très bientôt !

Les Lapins Runners.

carottes

Commentaires
Réagissez