Flipbelt vs Formbelt : le match des ceintures de course

Hello les amis,

Il y a 2-3 mois, je suis contactée par la société Variosports pour tester une ceinture…mais pas n’importe laquelle : « la ceinture de course n°1 en Allemagne » ! Pour en savoir plus, je me rends sur le site internet de la ceinture et réalise que je suis face à ce qui semble être la copie conforme de la Flipbelt, j’ai nommé la Formbelt !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la Flipbelt, il s’agit d’une ceinture tubulaire munie de poches que vous enfilez par les pieds. Ce type de ceinture vous permet de ranger de petits objets (clés, barres, mouchoirs) pendant vos séances de course à pied sans être gêné.

N’ayant pas de ceinture de course, je décide d’accepter le deal et opte pour le modèle Original en multicolore.
Quelques temps plus tard, c’est l’agence Epic qui me contacte pour me propose de tester… je vous le donne en mille…la Flipbelt ! Ni une, ni deux, j’accepte, entousiaste à l’idée de comparer les deux produits.

Que le match commence !

L’originalité du concept

Accordons-nous sur le fait que Formbelt s’est largement inspirée de sa consoeur Flipbelt : une bande élastique munie de poches avec le même emplacement pour le logo, un cordon relié à un mousqueton en plastique pour les clés et un logo similaire.

En effet, les Flipbelt étaient déjà vendues en 2012 tandis que les Formbelt ont fait leur apparition en 2015.

Le point revient donc à Flipbelt.

 

L’étendue de la gamme

Les tailles : Flipbelt propose 7 tailles (de XXS pour les enfants à XXL) contre 6 pour Formbelt (de XS à XXL).
Les coloris : 8 colorés proposés pour Formbelt contre 9 pour Flipbelt.


Les modèles : Les deux marques proposent une version classique munie de poches ouvertes et une version avec fermeture éclair. Flipbelt propose également le modèle Reflective réfléchissant.

Les gammes étant très similaires, 1 point partout !

 

 

Quelles différence ?

J’ai observé seulement une différence notable : la position des poches de rangements. En effet, les ouvertures de poches chez Flipbelt sont situées à l’extérieur, à l’inverse de Formbelt qui les a positionnées à l’intérieur. De cette manière-là, les ouvertures sont plaquées contre corps et empêchent notamment aux clés de sortir de la ceinture. Ceci m’est souvent arrivé avec la Flipbelt d’Emir, du fait que la taille était inadaptée (trop grande pour moi). Ce qui m’amène au conseil suivant :

 

Faîtes attention à la taille de ceinture  que vous choisissez  pour éviter que vos clés fassent de la haute voltige et s’échappent de votre ceinture ! 

 

 

 

Là où ça pêche

Je trouve les ceintures peu appropriées pour y ranger des mobiles de grande taille (pour ma part, un BlackBerry Priv ayant pour taille d’écran 5,4 »). En effet, bien que mon mobile rentre dans les ceintures, le port de la ceinture devient désagréable. En effet, la ceinture épouse la forme du mobile, rigide, et de ce fait, n’est plus « collé » au corps.

 

Le site Internet

Le point revient clairement à Flipbelt dans la mesure où le site internet de Formbelt est uniquement en allemand, ce qui vous en conviendrez, peut en dissuader plus d’uns ! Qui plus est, il faut aller chercher dans la FAQ pour trouver le guide des tailles. Pas très commode tout ça !

 

Le prix

Comptez 17,99 € pour la Formbelt Original, 30,00 € pour la Flipbelt Classic. Vous pourrez vous les procurer en cliquant ici pour Formbelt, ici pour Flipbelt.

Le point revient incontestablement à Formbelt.

 

Résultat : Le jeu a été serré, il y a eu des moments d’incertitude, d’espoir… mais c’est Flipbelt qui a réussi à se démarquer et qui remporte le match !

A présent, mes impressions

J’ai testé les ceintures par temps frais en sorties courtes, fractionné, jusqu’au marathon (en l’occurence, avec la Formbelt au marathon de Colmar le 17/09). J’y range mes clés, un paquet de mouchoirs et des barres (je me limite à deux).

Je n’ai pas testé ces ceintures l’été dernier, privilégiant ma ceinture d’hydratation Fitletic qui dispose de deux emplacements rigides dédiés aux gourdes. Bien que Flipbelt propose des gourdes en format « allongé » à ranger dans la ceinture, je ne suis pas spécialement emballée par l’idée. Pour un tel usage en effet, une ceinture d’hydratation avec des rangements dédiés me semble bien plus appropriée, notamment pour une meilleure prise en main et un meilleur maintien de la ceinture.

Les ceintures de type Flipbelt/Formbelt sont en somme idéales pour des sessions de running <20 km par temps frais pour ranger clés, barre, et 33-10. Si vous ne craignez pas de souffrir de déshydratation et si les ravitaillement en eau tous les 5 km vous suffisent, vous pourrez même vous essayer à les porter sur marathon !

 

N’hésitez pas à me faire des retours en commentaire, je me ferai une joie de vous répondre 🙂

Carole,

des Lapins Runners.

carottes

Commentaires
  • Paul dit :

    Bonjour Carole ,

    Il faut retourner la Flipbelt une fois les poches remplies . On perd en facilité d’acces mais plus rien ne tombe car les ouvertures se retrouve contre le corps.

    Merci pour cet article sympa , au ton décalé que vos lecteurs apprécient tant ( enfin moi j’aime bien )

    Paul Matwinch

    • Carole dit :

      Hello Paul, j’espère que tu vas bien ! Rapide comme l’éclair ton commentaire ! 😀
      Oui, on peut tout simplement retourner la Flipbelt, mais c’est pas conçu pour non plus.
      Bisous !

      • Jean-Guillaume dit :

        Ben si c’est conçu pour ça d’ou le nom « flip » (retourner). En tout cas, c’est comme ça que l’on m’a montré son utilisation il y a quelques années.

        • Carole dit :

          « Ben » dans ce cas-là, pourquoi les bandes réfléchissantes du modèle Reflective ne sont pas présentes sur les deux faces ?

          • La réflective a des bandes réfléchissantes car en Amérique il ne la retourne presque plus. Si un téléphone bouge à l’intérieur c’est que la tension de l’élasticité est trop faible dans le serrage de la ceinture et ce sera donc c’est la même chose dans le tube.
            Une ceinture FlipBelt choisie à la bonne taille, c’est la certitude que le téléphone ne bouge pas.
            J’ai équipé 25000 personnes en France, j’ai rencontré des milliers de personnes sur les plus grandes courses en France, j’ai du recul sur l’utilisation de la ceinture par les conso, après chacun ressent les choses à sa façon évidemment 😉

  • Houari dit :

    Hello , tres bon descriptif !
    Joliment ecrit .
    Je préfère le tient en terme de disign , celui d emir est trop coloré!

    Biz

  • Milési dit :

    Salut,

    Merci pour l’article, il me semble que Paul ait raison, lors d’une démonstration, on m’a conseillé de retourner la ceinture pour que les ouvertures se retrouvent contre le corps.
    Sinon, une grande marque de sport intégre « une ceinture » à ces habits de running trail, de plus comme ces derniers sont équipés d’une ficelle de serrage et de fermetures éclair, je le trouve très pratique et sécurisant

    • Carole dit :

      Hello Mickael ! Merci pour ton retour.
      Si on peut vraiment flip la belt, pourquoi n’avoir pas floqué le logo sur les 2 faces ?
      Je n’ai pas testé ce type de vêtements, à voir !
      Bonne journée

  • Merci pour le comparatif.

    Ancien blogueur et sportif, je suis devenu distributeur de produits innovants (bidon simple hydration, séchoir Stuffitts, etc…)
    J’ai toujours fait appel aux blogueurs pour crédibiliser mes produits , c’est pour cela que je vais apporter une réponse détaillée.

    Tout d’abord FlipBelt est une marque 100% USA, les ceintures sont fabriquées en Amérique et non en Asie 😉
    On a une vraie stratégie commerciale et marketing avec une présence dans une trentaine de pays, une stratégie de communication digitale et la création de nouveaux produits.

    FlipBelt ça veut dire Flip=retourner et Belt=ceinture. C’est le CONCEPT de la marque.
    Moi même j’ai mis une semaine à comprendre lorsque j’ai contacté la marque en 2004.

    Oui en effet la ceinture a deux positions, ouvertures devant et ouvertures derrière.
    Il y en a même une troisième qui est adopteé par la marathonien et plébiscité par de nombreux magazines.
    Vous placez la ceinture avec les ouvertures vers l’extérieur puis vous la pivotez d’un quart de tour de manière à avoir les ouvertures en haut, ainsi vous pouvez mettre 6 à 7 gels rien qu’à l’avant et l’arrière reste totalement disponible pour mettre autre chose, car le concept c’est aussi une poche tubulaire à 360 degrés.
    On a fait le choix de pas mettre de zipp car c’est une perte de temps.
    Oui on a un modèle avec zipp qui est destiné aux personnes qui souhaitent impérativement un zipp pour se rassurer ou conserver leurs habitudes.

    Ils proposent comme nous plusieurs tailles mais encore faut il que le tissu soit élastique. FlipBelt est composée d’un tissu Spandex qui offre à la ceinture une élasticité permanente même après 500 lavage et et 3 ans d’utilisation (je peux le constater, idem pour les personnes qui viennent nous voir sur les nombreux évènements auquel on participe.
    J’achète souvent les copies et l’élasticité ils ont toujours pas compris en asie, ça doit coûter trop cher je pense…

    Même si l’appréciation du port d’une ceinture est personnelle, je ne peux confirmer le fait que vous jugez que la ceinture n’est pas adaptée aux téléphones. Nous avons équipé des milliers d’utilisateurs uniquement car ils cherchaient un moyen efficace, léger discret de transporter leur clés. L’idée c’est que le téléphone soit plat devant le ventre et non intégré dans une grosse poche centrale épaisse.

    Un autre atout de la ceinture c’est la stabilité, les bidons (incurvés) ont été créés pour ne pas alourdir la ceinture. Le fait de les placer à l’intérieur évite tout ballottement, ce que arrive généralement pour les ceintures avec des bidons placés à l’extérieur.

    En ce qui concerne le prix, nous fabriquons en amérique avec une vraie logique de distribution (revendeurs, marketing, etc..). Eux vendent en direct sans com ni intermédiaires, fabrication asiatique.
    Par contre comme vous le dites ils profitent bien de notre travail ….

    Petite astuce donc nous sommes précurseurs en France, les bâtons de trail 3 brins rentrent dans la ceinture 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=glVyf32Ti6c

    Merci encore pour le test, même si je préférais être en compétition avec une vraie marque de ceinture comme celle que vous utilisez et que vous citez dans votre article, marque j’ai vendu avec l’actuel distributeur 😉 (Fitle…)

    J’ai un autre produit à vous faire tester mais là vous ne trouverez pas d’équivalent http://www.simplehydration.fr

    • Carole dit :

      Bonjour Nico !

      La ceinture FormBelt semble aussi très élastique. Très honnêtement, les deux produits semblent de qualité très équivalente. L’avez-vous testée ? Il est vrai toutefois que je ne les ai pas utilisés à outrance pour étudier et comparer leur résistance.

      Je ne dois pas avoir un ventre assez plat pour pouvoir positionner mon mobile de manière à ce qu’il ne me gêne pas :p

      N’ayant pas testé les bidons, j’en prends bonne note.

      FormBelt fabrique peut-être en Asie comme vous le supposez (je n’ai vu aucune mention sur leur site Internet, vu les prix qu’ils appliquent, j’imagine que vous avez raison).

      Qu’est-ce que vous voulez dire par « vraie marque de ceinture » ? En quoi FormBelt n’en serait pas une ?

      Justement, je n’apprécie pas tellement la ceinture Fitletic (celle qui a les 2 bidons sur les côtés). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai tant de mal à faire un test dessus…

      Merci en tout cas pour avoir pris le temps de commenter ce test !

      • Merci à vous pour votre réponse.
        Ce n’est pas toujours évident de répondre sans se « faire sauter dessus » comme c’est le cas sur Facebook.

        En fait la ceinture se place sur les hanches et donc en dessous du ventre. On peut la mettre sur le ventre uniquement pour marcher car la tension n’est pas sollicitée.
        Flipbelt c’est un ceinture tubulaire composée de tissu qui apporte la même sensation qu’un legging, idem pour la tension. Si l’on ressent trop le téléphone c’est que la taille est trop petite ou que la ceinture est mal placée.
        Honnêtement, on a une grande partie de nos 2 millions d’utilisateurs qui l’utilisent pour transporter leur téléphone aussi bien en courant que lors d’un déplacement (voyage, promenade, en ville).
        Une vraie marque, c’est avant tout une histoire, un concept, une idée avec une stratégie de développement, marketing, commerciale, etc…
        L’autre marque ne fonctionne pas de cette manière, leur ceinture ! elle existait sur certains sites comme ali.. avant même qu’ils ne pensent la vendre.
        Concernant les prix leur stratégie est similaire à dec…. une fabrication en asi. et une vente sans intermédiaires donc à un prix très faible.
        Je fais beaucoup de veille et je connais leur prix d’achat. Normalement il devrait la vendre 10 euros… ce qui est pas le cas.
        Je reste dispo pour vous apporter des conseils 😉

  • Etienne dit :

    Super Article,
    Merci Carole.
    Moi qui voulais m’en prendre une pour y mettre mon portable de 15m, après avoir lu le test, j’hésite :-p

  • Papain dit :

    Les flipbelt (et équivalents) se marient très très bien avec les gourdes souples de 250ml (type Salomon).

    • Carole dit :

      Tu parles des flasques ? Ce n’est pas compliqué à ranger dans la ceinture pendant la course ?

      • Papain dit :

        Oui les flasques, très pratique pour les petites sorties (2 x 250ml). Assez simple à entrer / sortir si tu les manipules par le « cul ». Mais… avec un peu de contorsion, il est même possible de boire sans les sortir : en remontant « un peu » la ceinture.

Réagissez