Qui sommes-nous ?

cropped-2027-211.jpg

Nous sommes les Lapins Runners, Carole Amargé et Emir Belkahia de nos vrais noms, un jeune couple de passionnés de course à pied et de voyages. Notre particularité : nous courons à travers le monde joyeusement vêtus de notre costume de Lapins.

Après plus de quatre ans de pratique (en janvier 2017), nous avons à notre actif 44 marathons en France et à l’étranger (Allemagne, Autriche, Danemark, Espagne, Hongrie, Irlande, Italie, Maroc, Pologne, Portugal, République Tchèque, Suisse) dont 2 en meneurs d’allure (3h30 et 4h00 pour Emir, 4h30 pour Carole), 4 épreuves de 100 kilomètres et quelques ultra trails, parmi lesquels le Marathon Des Sables, l’Ultra Tour du Grand Raid des Pyrénées (186 km, 11 178 m D+), l’Ut4M (168 km, 10 200 D+), Le Grand Raid du Golfe du Morbihan (177 km, 1 000 m D+), la SaintéLyon (72 km), le grand trail du Limousin (58 km), l’Eco-Trail de Paris (80 km), la 6000 D (63 km, 4000 m D+) et l’EDF Cenis Tour (77 km, 3900 m D+).

Vous retrouvez dans nos articles le code suivant :

Carole

 

Emir

 

Pourquoi les lapins ? En décembre 2012, nous avons décidé de participer à notre première course déguisée : la Corrida de Thiais. En réfléchissant à ce que nous pourrions porter, nous avons voulu illustrer le concept du « lièvre » en course à pied: il s’agit d’un coureur à l’allure proche de la nôtre, tout en étant légèrement supérieure. Une fois repéré, il nous est possible de nous « accrocher » à ce lièvre en lui emboîtant le pas. Cette pratique booste le mental du coureur qui se retrouve motivé par un rival accessible (« Je dois le suivre autant que possible !! ») et le pousse au dépassement de soi.

Nos déguisements provoquent tellement d’encouragements chez les petits et les grands (« Allez les lapinous !! », « Oh, deux lapins qui courent !») que nous décidons de toujours courir ainsi. C’est alors qu’au fil des courses, nous découvrons et redécouvrons le succès des Lapins. Eclats de rires et encouragements des spectateurs de nos courses sont une source de motivation exceptionnelle.

Le message des Lapins Runners est le suivant : prendre et partager plaisir et bonne humeur en faisant du sport, montrer que la course à pied se pratique (aussi) de façon ludique. Nous voulons que les Lapins Runners créent par leur apparence un contraste entre, d’une part la difficulté des courses de fond et d’autre part la joie et la facilité qu’inspirent nos tenues.

Depuis 2012, nos oreilles ont été repérées par les médias. Retrouvez nos parutions sur le lien suivant.

Commentaires
  • Silva Laurent dit :

    Salut carole, Emir, je ne vais pas m’eterniser à vous faire
    de grands blabla le temps se couvre et je dois justement partir
    m’entrainer impérativement pluie ou pas autant vous dire que
    j’aimerais toutefois passer à travers. Bravo pour votre site qui ne
    peux que progresser formuler ainsi. Vos comptes rendu sont trés
    bien fait et tres attrayant que je pense même les éditer en
    couleurs sous forme de cahier pour en faire profiter mes 2 filles
    qui je l’espére va les faire pas mal cogiter. Vous passez des
    messages trés importants à travers quelques mots tels que
    « partage,ludique ou voyage » , la quete du bien être. -Je ne sais
    pas si vous connaissez l’url suivante qui peux vous donner quelques
    idées, je m’en suis beaucoup servi en 2011/2012 pour me fixer des
    objectifs sans possibilités d’y déroger une fois commencé.
    http://www.calculitineraires.fr/ Le principe est simple, aller sur
    planifier un itineraire, taper une adresse « puteau par exemple ». Le
    plan va s’afficher vous n’avez plus qu’a jouer avec la souris en
    construisant votre parcour point a point et avez possibilité de le
    sauvegarder ect… -Faites rechercher un parcours et dans parcours
    crée par tapez laurent s., vous verrez un exemple de mes parcours
    d’entrainement 2011/2012 que je me remet à exploiter à ce jours. Au
    plaisir bravo encore pour vos exploit é à tres bientot

    • Emir dit :

      Laurent, merci infiniment pour ce superbe message. Ça nous touche beaucoup !
      Merci beaucoup pour ton lien, nous allons le tester dès que possible et t’en dirons des nouvelles.

      Emir : je reprends justement un plan d’entraînement à compter d’aujourd’hui. Je vais tenter d’adapter l’utilisation de ton lien avec mon lieu de travail.

      A très vite Laurent !

  • Cédric V dit :

    Faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. Bon sang ! Mais pourquoi n’y a t’il pas plus d’adeptes !
    Merci.

    • Emir dit :

      Cédric, quel plaisir que tu partages cet état d’esprit. Ton blog est très intéressant, de l’humour à foison, de beaux et grands projets, des courses qui font flipper, en voilà une superbe recette ! Merci pour ta visite !

      Et, puisque tu fais le MDS2014, si tu vois des oreilles dans les dunes, fais nous signe 😉

  • Michel dit :

    Bonjour Carole, Bonjour Emir,

    Après avoir fait une bonne partie de la course avec vous deux hier sur les 80 km de l’ETP, j’ai parlé de vous à des amis coureurs et c’est ainsi que j’ai pris connaissance de votre blog – je suis content d’en avoir appris plus sur vous. Bravo, continuez, vous avez un état d’esprit qui, je l’espère, sera contagieux!

    • Carole dit :

      Bonjour Michel,

      Merci beaucoup pour ton message. Nous sommes très contents que tu nous ais retrouvés!
      Parmi les rencontres que nous avons faites sur l’Ecotrail, tu es de loin la plus belle.
      Tu es d’une force et d’un courage exemplaire. Même passés 60km, tu avais encore la pêche pour courir. C’était bluffant !!
      Félicitations pour ta performance et bonne (et rapide) récupération. En ce qui nous concerne, nous pourrions candidater pour un rôle de zombie tellement notre démarche est semblable à la leur 😉
      Nous espérons te revoir très prochainement sur une course.
      A très vite !

  • ERIC dit :

    Coucou à vous deux
    merci d’avoir partagé les 10 derniers km du trail du Limousin
    ça fait du bien de rencontrer des jeunes comme vous
    à bientôt sur d’autres paysages
    Coach Eric

  • Mazouth dit :

    Salut !
    J’adore !! Votre style comme votre passion ! Je vous ai vu plusieurs fois entre Sainté et Lyon (au Flore au départ et plus tard proche de l’arrivée), et à chaque fois j’ai pris une bouffée de fraîcheur rien qu’en vous voyant tous les 2. Là je découvre votre blog. C’est cool des runners comme vous ! Bonne continuation autour du monde !

    • Carole dit :

      Merci Mazouth pour ce message très sympathique ! C’est vraiment super de pouvoir apporter une note de bonne humeur aux coureurs / lecteurs / supporters.
      La prochaine fois, n’hésite pas à nous faire un petit coucou 🙂 Bonne continuation à toi également et bonne découverte du blog ! 😉

  • fibre-running dit :

    Bonjour la team Lapin Runners
    tableau de chasse impressionnant & en couple/team running!!

    ultra sportivement
    pierre

  • Jacquet dit :

    Coucou les lapinous !
    En effet c’était rigolo de vous voir gambader dans les rues de Meaux. Par contre vous auriez pu être un peu moins voraces, le lendemain je n’ai pas pu préparer ma traditionnelle salade de carottes spéciale récupération. Les supermarchés avaient été complètement vandalisés ! Je me suis contentée des petites boules en chocolat laissées sur le pavé (ça laisse des traces, les lapins, sur un semi). Pourtant c’était pas encore les Pâques..! Le clocher de la Cathédrale leur donnait splendeur et volupté.
    Comme quoi, de carotte à … crotte, il ne manque qu’un « a » (aaaaaaah !) (ha ha !)
    A+ ? Et très bonne continuation. Continuez à courir l’un après l’autre comme vous le faites si bien 😉 (c’est beau l’amour !!)
    Bien amicalement,
    Ketsia

    • Carole dit :

      Hello Ketsia ! Ce n’est pas tous les jours que l’on lit des commentaires aussi inspirés ! Bravo pour cela ! 😀
      Il est vrai que les carottes de Meaux sont particulièrement goûteuses. Surtout si on les tartine du brie du ravito final.
      A très bientôt Ketsia, n’hésite pas à nous interpeller si on se croise sur une course 🙂

  • David dit :

    Bonjour les lapins runners !

    A la recherche d’informations sur les 100 km de Millau, j’allais de compte-rendu en compte-rendu et j’ai fini par « tomber » sur votre blog. Et je m’y suis arrêté. Comment faire autrement ? Votre duo est tellement singulier !

    Pourtant, au départ, ce n’était pas gagné car je suis tombé sur le récit de votre abandon en 2015. Mais, intrigué par ce premier récit, j’en ai lu d’autres. Et puis, je suis tombé sur les mots « Marathon des sables », « Ut4M », « Ironman ». Je suis aussi tombé sur votre calendrier démentiel (Ultramarin, UTMB, Transkarukéra), et là j’ai compris que je n’étais pas sur un blog comme les autres.

    Ce qui m’a plu, c’est que vous avez tenté et réussi des défis que je pensais réservés à une élite de la course à pied et du trail. Vous rendez l’impossible, possible. Et pourtant, d’après ce que j’ai lu, vous n’êtes pas des stakhanovistes de l’entrainement. Mais peut être aussi que vous compensez le manque de préparation par la quantité surréaliste de compétitions auxquelles vous prenez part. En si peu d’années, un tel tableau de chasse, c’est hallucinant !!! Bref, vous faites des choses extraordinaires mais c’est fait et raconté d’une telle façon qu’elles en deviendraient presque ordinaires (ce qu’elles ne sont bien évidemment pas).

    Grâce à vous, je me rends compte qu’il faut que j’arrête de repousser mes envies de marathon à plus tard. Qu’est-ce que j’attends ? De trouver le temps (et la motivation) de faire 4 séances par semaine ? Les années vont défiler et c’est à la TV que je continuerai à regarder le marathon de Paris.

    Je voudrais donc vous remercier. Merci pour ces compte-rendus que je sais très chronophages, merci pour cet envie de courir que vous communiquez, merci pour tout le reste. C’est avec impatience que j’attendrai les CR de vos prochains gros défis !

    • Carole dit :

      Salut David !!

      Whaouu, quel message !! Décidément, c’est vraiment une bonne chose que nous ayons abandonné les 100 km de Millau ! 😀

      Effectivement, nous ne sommes pas du genre à nous fixer des barrières et n’avons pas peur de grand chose. De toute façon, qu’est-ce que nous risquons ? Au pire, d’abandonner ? Et alors, ça arrive à tout le monde (même aux élites) et on s’en remet !

      Je ne sais pas combien d’articles/vidéos tu as lu/vu sur nous mais tu as tout compris à notre « mode de vie » et le message que nous souhaitons passer. Comme tu l’as bien compris, nous sommes loin d’être des acharnés de l’entraînement. Effectivement, notre course du dimanche sert d’entraînement pour la prochaine course du dimanche et ainsi de suite.

      Si nous avons pu t’aider à te lancer sur un marathon, tu nous envois absolument RAVIS !!!

      Nous comptons sur toi pour nous donner des nouvelles et nous raconter ton premier marathon 🙂

      De tout cœur avec toi et à nouveau, grand merci à toi pour ce message qui nous va droit au cœur. Car sache que c’est grâce à des commentaires comme ceux-là que nous continuons de raconter nos expériences.

      N’hésite pas si tu as des question à nous poser, si nous pouvons t’aider de quelque manière que ce soit.

      A bientôt.
      Carole

      • David dit :

        Je dois bien avouer que je suis admiratif de ce que vous réalisez chaque année. J’ai du lire une bonne vingtaine d’articles (CR des ultras en particulier, conseils, bilans de saison, définition des objectifs en début de saison). J’aime beaucoup vos récits et je les trouve même parfois un peu courts en comparaison de la durée des épreuves. Pas évident de résumer un ultra sans faire trop long, ni trop court ! Je n’ai pas encore vu beaucoup de vidéos par manque de temps mais ça ne saurait tarder !

        Pour le marathon, le défi est lancé et je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles. Vu que je n’ai jamais fait plus de 15 km, je vais y aller progressivement en commençant par un ou deux semi. Le printemps 2017 me paraît un objectif raisonnable. Reste plus qu’à choisir les épreuves pour concrétiser un peu le tout !

        A bientôt sur vos prochains billets, 😉

  • Bonsoir Carole,
    Je profite de votre blog pour te remercier du temps passé avec moi. C’est très rare de rencontrer un traiteur avec autant d’enthousiasme et de abnégation. Grâce à ta patience, j’ai pu terminer le Trail de l’Yonne sans finir par la case « vomito ». Cette course restera longtemps dans ma mémoire.
    Désolé de t’avoir quitter si rapidement à l’arrivé mais j’étais impatient de suivre ma femme (elle fini avec le cerre-file mais largement en dessous de la barrière horaire).
    Je trouve votre blog génial et J’espère que j’aurais le plaisir de te revoir et de rencontrer ton chéri avec votre deux paires d’oreille sur un Trail.
    Si cela t’intéresse, tu peux suivre mes pérégrination sur le site associatif des Maratouristes.
    Bonne route à tous les deux.
    Fredd le « N°1 »

    • Carole dit :

      Salut Fredd !!
      Après quelques recherches infructueuses pour te retrouver sur Facebook, je suis RAVIE que tu ais réussi à me contacter par l’intermédiaire du blog.
      Aucun problème pour les au-revoir. Je me suis doutée que tu étais allé rejoindre ta femme. J’avais justement regardé le classement pour m’assurer qu’elle avait bien terminé. Contente pour elle.
      Très contente également pour toi d’avoir été finisher dans de bonnes conditions. Bravo ! Le fait d’avoir retrouvé tout souriant 8 km avant la fin a été un véritable booster. Je ne pouvais pas espérer mieux ! MERCI !
      Je te suivrai sans aucun doute et j’espère te revoir et faire la connaissance de Sophie 🙂
      A bientôt je l’espère !
      PS : Honte à moi, la Lettre à Elise est de Beethoven… ^^

  • Arnaud dit :

    Excellent! ExcellentS!
    Je me mets enfin à la course et je crois que j’ai trouvé là du fun et du professionnalisme 😉 Mais bon la barre semble un peu haute! Vous avez du contenu pour les débutants ?

    • Carole dit :

      Merci Arnaud !
      Notre blog s’adresse à tout le monde, tout niveau confondu. Ici, pas de discrimination ! 😀 Nous postons des tests, des billets d’ « expériences », des récits de course du 5 km à l’ultra. J’espère que tu trouveras ton bonheur !
      A plus !

  • pasquale castrilli dit :

    Bonjour Carol, bonjour Emir. Congratulations pour le site et sourtout pour vote ‘philosophie du running’ que j’approuve totalment. Bienvenue a Florence dans queues semaine. Votre premier marathon en Italie, si je ne ne trompe pas! Je ne seras pas la, mais je vos souaithe une tres belle experience. Salut de Sicile!

    • Carole dit :

      Bonjour Pasquale et merci pour ce gentil message ! Et oui, Florence approche à grands pas, on a hâte d’y être, découvrir la ville, l’ambiance des courses italiennes, vous faire partager tout ça…
      A presto !

  • Hervé Balcou dit :

    Salut Carole et Emir. Je suis sur votre site depuis quelques minutes et je me régale. J’étais déjà comblé avec vos vidéos…mais là, c’est encore mieux !

    Tout comme Pasquale, j’approuve également à 200 %, votre philosophie, se faire plaisir, prendre du plaisir, rencontrer des personnes de tous âges, de toutes cultures, de tous niveaux… Je pratique depuis assez longtemps pour confirmer que c’est la bonne direction.

    Je ne serais pas capable de faire l’UTMB ou le golfe du Morbihan (vu mon grand âge !!), mais je prends plaisir sur les ultras marathons que je suis capable de faire. Je m’en veux de ne vous connaître par vos vidéos que depuis peu. Sinon, je serais venu vers vous dès les 100 km de Cléder en juillet dernier. Mais ce n’est que partie remise !!! On se croisera peut être à l’occasion sur un ultra.

    Je vous embrasse et attends avec grande impatience vos futures vidéos et vos compte-rendus impeccables.

    Portez-vous bien !!

Réagissez