Flipbelt vs Formbelt : le match des ceintures de course

Hello les amis,

Il y a 2-3 mois, je suis contactée par la société Variosports pour tester une ceinture…mais pas n’importe laquelle : « la ceinture de course n°1 en Allemagne » ! Pour en savoir plus, je me rends sur le site internet de la ceinture et réalise que je suis face à ce qui semble être la copie conforme de la Flipbelt, j’ai nommé la Formbelt !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas la Flipbelt, il s’agit d’une ceinture tubulaire munie de poches que vous enfilez par les pieds. Ce type de ceinture vous permet de ranger de petits objets (clés, barres, mouchoirs) pendant vos séances de course à pied sans être gêné.

N’ayant pas de ceinture de course, je décide d’accepter le deal et opte pour le modèle Original en multicolore.
Quelques temps plus tard, c’est l’agence Epic qui me contacte pour me propose de tester… je vous le donne en mille…la Flipbelt ! Ni une, ni deux, j’accepte, entousiaste à l’idée de comparer les deux produits.

Que le match commence !

L’originalité du concept

Accordons-nous sur le fait que Formbelt s’est largement inspirée de sa consoeur Flipbelt : une bande élastique munie de poches avec le même emplacement pour le logo, un cordon relié à un mousqueton en plastique pour les clés et un logo similaire.

En effet, les Flipbelt étaient déjà vendues en 2012 tandis que les Formbelt ont fait leur apparition en 2015.

Le point revient donc à Flipbelt.

 

L’étendue de la gamme

Les tailles : Flipbelt propose 7 tailles (de XXS pour les enfants à XXL) contre 6 pour Formbelt (de XS à XXL).
Les coloris : 8 colorés proposés pour Formbelt contre 9 pour Flipbelt.


Les modèles : Les deux marques proposent une version classique munie de poches ouvertes et une version avec fermeture éclair. Flipbelt propose également le modèle Reflective réfléchissant.

Les gammes étant très similaires, 1 point partout !

 

 

Quelles différence ?

J’ai observé seulement une différence notable : la position des poches de rangements. En effet, les ouvertures de poches chez Flipbelt sont situées à l’extérieur, à l’inverse de Formbelt qui les a positionnées à l’intérieur. De cette manière-là, les ouvertures sont plaquées contre corps et empêchent notamment aux clés de sortir de la ceinture. Ceci m’est souvent arrivé avec la Flipbelt d’Emir, du fait que la taille était inadaptée (trop grande pour moi). Ce qui m’amène au conseil suivant :

 

Faîtes attention à la taille de ceinture  que vous choisissez  pour éviter que vos clés fassent de la haute voltige et s’échappent de votre ceinture ! 

 

 

 

Là où ça pêche

Je trouve les ceintures peu appropriées pour y ranger des mobiles de grande taille (pour ma part, un BlackBerry Priv ayant pour taille d’écran 5,4 »). En effet, bien que mon mobile rentre dans les ceintures, le port de la ceinture devient désagréable. En effet, la ceinture épouse la forme du mobile, rigide, et de ce fait, n’est plus « collé » au corps.

 

Le site Internet

Le point revient clairement à Flipbelt dans la mesure où le site internet de Formbelt est uniquement en allemand, ce qui vous en conviendrez, peut en dissuader plus d’uns ! Qui plus est, il faut aller chercher dans la FAQ pour trouver le guide des tailles. Pas très commode tout ça !

 

Le prix

Comptez 17,99 € pour la Formbelt Original, 30,00 € pour la Flipbelt Classic. Vous pourrez vous les procurer en cliquant ici pour Formbelt, ici pour Flipbelt.

Le point revient incontestablement à Formbelt.

 

Résultat : Le jeu a été serré, il y a eu des moments d’incertitude, d’espoir… mais c’est Flipbelt qui a réussi à se démarquer et qui remporte le match !

A présent, mes impressions

J’ai testé les ceintures par temps frais en sorties courtes, fractionné, jusqu’au marathon (en l’occurence, avec la Formbelt au marathon de Colmar le 17/09). J’y range mes clés, un paquet de mouchoirs et des barres (je me limite à deux).

Je n’ai pas testé ces ceintures l’été dernier, privilégiant ma ceinture d’hydratation Fitletic qui dispose de deux emplacements rigides dédiés aux gourdes. Bien que Flipbelt propose des gourdes en format « allongé » à ranger dans la ceinture, je ne suis pas spécialement emballée par l’idée. Pour un tel usage en effet, une ceinture d’hydratation avec des rangements dédiés me semble bien plus appropriée, notamment pour une meilleure prise en main et un meilleur maintien de la ceinture.

Les ceintures de type Flipbelt/Formbelt sont en somme idéales pour des sessions de running <20 km par temps frais pour ranger clés, barre, et 33-10. Si vous ne craignez pas de souffrir de déshydratation et si les ravitaillement en eau tous les 5 km vous suffisent, vous pourrez même vous essayer à les porter sur marathon !

 

N’hésitez pas à me faire des retours en commentaire, je me ferai une joie de vous répondre 🙂

Carole,

des Lapins Runners.

carottes

Notre week-end marathon à Florence !

logo-firenze-marathonCiao gli amici !

J’ai l’impression que c’était hier que nous avons couru le marathon de Florence, et voilà que les inscriptions pour l’édition 2017 sont déjà ouvertes ! A vos agendas : il aura lieu le dimanche 26/11/17.

Saisissons tout de suite l’occasion de partager avec vous notre expérience à Florence, vous filer nos quelques bonnes adresses découvertes, et pourquoi pas vous donner envie d’y aller. Buon viaggio !

 

Où se loger ?

En bons lapins économes que nous sommes, nous optons systématiquement pour un airbnb, qui plus est plus flexbile et plus convivial qu’un hôtel.

Celui où nous avons logé est un airbnb à moins de 1 km du départ (Il duomo) avec possibilité de laver ses vêtements, utiliser la vaisselle/frigo/plaques de cuisson, cuisiner… Des aliments « de base » étaient même en accès libre (café, thé, céréales, biscuits, pâtes, huile, sel).

Notre chambre et les pièces communes étaient spacieuses, lumineuses et décorées avec soin. Des guides touristiques en plusieurs langues étaient à disposition.

Après le marathon, nous avons pu rentrer prendre une douche alors que notre check-out était à 10h00, ce qui était vraiment très appréciable.

2016-11-25-15-34-59

Notre Airbnb, Emir content

On vous a super bien vendu notre airbnb ? Allez, voici l’adresse.

 

Quoi visiter ?

Emir et moi ne sommes pas particulièrement friands de musées, bien que ces derniers soient très réputés à Florence. Quand nous sommes en voyage, nous aimons mieux nous balader dans le centre-ville, aller voir les monuments clés et nous promener dans les parcs (en gros, dès qu’il y a une tache verte sur une carte, on y va !).

Nous avons pu découvrir les incontournables vus de l’extérieur, à savoir :

  • le Duomo
  • la cathédrale de Santa Maria del Fiore
  • le palais Pitti
  • la basilique San Lorenzo
  • la basilique Santa Croce
  • la place de la République
  • et le célébrissime Ponte Vecchio

 

…en plus d’avoir, cela va sans dire, flâner pendant plus de deux heures à la Running Expo vendredi après-midi et d’avoir couru un petit footing samedi matin.

 

Où se restaurer ?

Outre la pasta party la veille que nous avons préparée nous-même de sorte à manger en quantité suffisante, nous avons fait la découverte de deux restos véganes.

Ces restos, nous les avons dénichés grâce au site internet génial happycow, qui répertorie les restos véganes, végétariens et veg-friendly dans le monde entier. Une véritable mine d’or, ce site !

Vendredi soir : repas cru chez #RAW, charmant petit local avec une déco « écolo » et nature à base de papier / carton et gingembre suspendu au-dessus des tables. Nous nous y sommes régalés.

Le local était très petit (capactié d’accueil de 4 personnes), nous vous recommandons de prendre à emporter.

Adresse : Via Sant’Agostino 11R

Tarifs : Comptez environ 8 € pour un plat

 

Samedi midi : Déjeuner chez Universo Vegano, la première franchise végane d’Italie où l’on peut savourer sandwichs, burgers, risotti, falafels de quinoa… Un délice !

Attenzione ! Le local est assez petit. Pour avoir une chance d’être assis, évitez les arrivées aux heures d’affluence (12h15-13h30)

Adresse: Via Pietrapiana 53 Rosso, Angolo Piazza dei Ciompi

Tarifs : Comptez environ 7 € pour un plat

 

Le marathon de Florence

florence-medaille

i coniglietti felicci !

Le marathon démarre à 8h30. A cette heure-ci, fin novembre, il ne fait pas spécialement chaud.

Petite particularité de ce marathon : la possibilité de se sustenter avant d’aller courir ! Fruits, gâteaux, thé, café… Il y a de quoi faire. Les personnes intolérantes au gluten ne sont pas laissés pour compte car il y a même un stand dédié avec des biscuits sans gluten.

Le parcours est agréable et nous permet de (re)découvrir les principaux monuments de la ville. Nous avons même la chance de traverser le fameux Ponte Vecchio ! Enfin, le centre-ville est très bien exploité sur les 6 derniers kilomètres, tout comme l’Arno (le fleuve traversant Florence) que nous longeons sur 9 bons kilomètres.

parcours-marathon-florence-2017

Le parcours du marathon en 2017

medaille-marathon-florence-italie

la medaglia !

L’ambiance était très sympa avec une bonne présence de supporters, sans pour autant être exceptionnelle (difficile de faire mieux qu’à Dublin !). Nous avons été encouragés à coups de « Dai dai dai ! » « Coniglietta, coniglietti ! ».

La médaille ne présente pas les caractéristiques des grandes (pas de couleurs, collier quelconque, coupe simpliste), mais j’étais tellement heureuse d’avoir fait sauter ce RP qu’une médaille de kermesse aurait presque fait l’affaire. 😉

 

La vidéo, c’est ici !

 

Combien ça coûte ?

L’hébergement : 30 €/nuit dans notre airbnb

L’inscription au marathon : de 40 € jusqu’à 90 € pour les dernières inscriptions (tarifs à confirmer)

Les déplacements : Compte tenu du fait que les vols Paris-Florence étaient excessivements chers, nous nous sommes déportés sur un Beauvais-Pise. Cela oblige à avoir recours aux navettes Paris<->Beauvais et Florence<->Pise. On préfère vous prévenir : cette solution, certes plus économique n’est vraiment pas la plus confortable.

  • Navette Paris-Bauvais : 29 € l’AR (durée : 1h15)
  • Vol Beauvais-Pise : 50 € l’AR (bien entendu, ce tarif n’est donné qu’à titre indicatif et peut évoluer)
  • Navette Pise-Florence : 17 € l’AR (avec les navettes « Ryanair Airport Bus » (durée : 1h10)

 

Si ce format de billet vous intéresse (ou pas d’ailleurs !) et si vous souhaitez à l’avenir connaître nos petites adresses de week-ends marathons à l’étranger, n’hésitez pas nous le faire savoir !

 

A presto gli amici !

I Coniglietti Runners.

carottes