RUNNING LOWCOST #1 : Un week-end marathon à Florence

logo-firenze-marathonCiao gli amici !

J’ai l’impression que c’était hier que nous avons couru le marathon de Florence, et voilà que les inscriptions pour l’édition 2017 sont déjà ouvertes ! A vos agendas : il aura lieu le dimanche 26/11/17.

Saisissons tout de suite l’occasion de partager avec vous notre expérience à Florence, vous filer nos quelques bonnes adresses découvertes, et pourquoi pas vous donner envie d’y aller. Buon viaggio !

 

Où se loger ?

En bons lapins économes que nous sommes, nous optons systématiquement pour un airbnb, qui plus est plus flexbile et plus convivial qu’un hôtel.

Celui où nous avons logé est un airbnb à moins de 1 km du départ (Il duomo) avec possibilité de laver ses vêtements, utiliser la vaisselle/frigo/plaques de cuisson, cuisiner… Des aliments « de base » étaient même en accès libre (café, thé, céréales, biscuits, pâtes, huile, sel).

Notre chambre et les pièces communes étaient spacieuses, lumineuses et décorées avec soin. Des guides touristiques en plusieurs langues étaient à disposition.

Après le marathon, nous avons pu rentrer prendre une douche alors que notre check-out était à 10h00, ce qui était vraiment très appréciable.

2016-11-25-15-34-59

Notre Airbnb, Emir content

On vous a super bien vendu notre airbnb ? Allez, voici l’adresse.

 

Quoi visiter ?

Emir et moi ne sommes pas particulièrement friands de musées, bien que ces derniers soient très réputés à Florence. Quand nous sommes en voyage, nous aimons mieux nous balader dans le centre-ville, aller voir les monuments clés et nous promener dans les parcs (en gros, dès qu’il y a une tache verte sur une carte, on y va !).

Nous avons pu découvrir les incontournables vus de l’extérieur, à savoir :

  • le Duomo
  • la cathédrale de Santa Maria del Fiore
  • le palais Pitti
  • la basilique San Lorenzo
  • la basilique Santa Croce
  • la place de la République
  • et le célébrissime Ponte Vecchio

 

…en plus d’avoir, cela va sans dire, flâner pendant plus de deux heures à la Running Expo vendredi après-midi et d’avoir couru un petit footing samedi matin.

 

Où se restaurer ?

Outre la pasta party la veille que nous avons préparée nous-même de sorte à manger en quantité suffisante, nous avons fait la découverte de deux restos véganes.

Ces restos, nous les avons dénichés grâce au site internet génial happycow, qui répertorie les restos véganes, végétariens et veg-friendly dans le monde entier. Une véritable mine d’or, ce site !

Vendredi soir : repas cru chez #RAW, charmant petit local avec une déco « écolo » et nature à base de papier / carton et gingembre suspendu au-dessus des tables. Nous nous y sommes régalés.

Le local était très petit (capactié d’accueil de 4 personnes), nous vous recommandons de prendre à emporter.

Adresse : Via Sant’Agostino 11R

Tarifs : Comptez environ 8 € pour un plat

 

Samedi midi : Déjeuner chez Universo Vegano, la première franchise végane d’Italie où l’on peut savourer sandwichs, burgers, risotti, falafels de quinoa… Un délice !

Attenzione ! Le local est assez petit. Pour avoir une chance d’être assis, évitez les arrivées aux heures d’affluence (12h15-13h30)

Adresse: Via Pietrapiana 53 Rosso, Angolo Piazza dei Ciompi

Tarifs : Comptez environ 7 € pour un plat

 

Le marathon de Florence

florence-medaille

i coniglietti felicci !

Le marathon démarre à 8h30. A cette heure-ci, fin novembre, il ne fait pas spécialement chaud.

Petite particularité de ce marathon : la possibilité de se sustenter avant d’aller courir ! Fruits, gâteaux, thé, café… Il y a de quoi faire. Les personnes intolérantes au gluten ne sont pas laissés pour compte car il y a même un stand dédié avec des biscuits sans gluten.

Le parcours est agréable et nous permet de (re)découvrir les principaux monuments de la ville. Nous avons même la chance de traverser le fameux Ponte Vecchio ! Enfin, le centre-ville est très bien exploité sur les 6 derniers kilomètres, tout comme l’Arno (le fleuve traversant Florence) que nous longeons sur 9 bons kilomètres.

parcours-marathon-florence-2017

Le parcours du marathon en 2017

medaille-marathon-florence-italie

la medaglia !

L’ambiance était très sympa avec une bonne présence de supporters, sans pour autant être exceptionnelle (difficile de faire mieux qu’à Dublin !). Nous avons été encouragés à coups de « Dai dai dai ! » « Coniglietta, coniglietti ! ».

La médaille ne présente pas les caractéristiques des grandes (pas de couleurs, collier quelconque, coupe simpliste), mais j’étais tellement heureuse d’avoir fait sauter ce RP qu’une médaille de kermesse aurait presque fait l’affaire. 😉

 

La vidéo, c’est ici !

 

Combien ça coûte ?

L’hébergement : 30 €/nuit dans notre airbnb

L’inscription au marathon : de 40 € jusqu’à 90 € pour les dernières inscriptions (tarifs à confirmer)

Les déplacements : Compte tenu du fait que les vols Paris-Florence étaient excessivements chers, nous nous sommes déportés sur un Beauvais-Pise. Cela oblige à avoir recours aux navettes Paris<->Beauvais et Florence<->Pise. On préfère vous prévenir : cette solution, certes plus économique n’est vraiment pas la plus confortable.

  • Navette Paris-Bauvais : 29 € l’AR (durée : 1h15)
  • Vol Beauvais-Pise : 50 € l’AR (bien entendu, ce tarif n’est donné qu’à titre indicatif et peut évoluer)
  • Navette Pise-Florence : 17 € l’AR (avec les navettes « Ryanair Airport Bus » (durée : 1h10)

 

Si ce format de billet vous intéresse (ou pas d’ailleurs !) et si vous souhaitez à l’avenir connaître nos petites adresses de week-ends marathons à l’étranger, n’hésitez pas nous le faire savoir !

 

A presto gli amici !

I Coniglietti Runners.

carottes

Test du sac Tepee de Karkoa !

Hello les amis,

Après avoir testé le Smartbag 25 en novembre dernier (voir ici le billet), je m’attaque à la version mastodonte à bandoulière de la marque stéphanoise : le sac de sport Tepee de Karkoa !

Sac fermé Tepee Karkoa

 

Fiche technique

Le Tepee est un sac compartimenté d’une contenance de 45 litres, de dimensions : 60 x 29 x 26 cm.
Il est doté :

  • d’une poche principale
  • d’un compartiment dédié au rangement de paires de chaussures
  • d’un compartiment dédié au rangement d’affaires sales
  • d’une poche interne pour ordinateur ou tablette jusqu’à 13 pouces.
  • d’une poche isotherme pouvant accueillir une bouteille d’une contenance maximale de 1,5L
  • d’une petite poche externe destinée au smartphone, carte de transport, pièce d’identité,…
  • de filets internes qui longent les bords du sac et qui sont pratiques pour récupérer de petits objets, type chargeurs de smartphone, paquet de mouchoirs, gants…

 

 

Les accessoires : comme pour le Smartbag 25, le Tepee est vendu avec ses accessoires, à savoir une trousse de toilette zippée et un sac étanche pour vêtements sales.

karkoa tepee accessoires

 

Comment utiliser Tepee ?

Depuis mon acquisition, j’ai réfléchi aux situations dans lesquelles le Tepee pourrait vous être utile, à savoir :

  • Dans le cadre d’un court séjour : week-end loisirs, déplacement professionnel sur 2-3 jours. A noter qu’il est accepté en tant que bagage à main chez les compagnies aériennes (testé chez Germanwings et Air France). A noter que les dimensions classiques d’un bagage à main sont de 55 cm x 25 cm x 35 cm.
  • Dans le cadre d’un ultra-marathon/trail : pratique pour y ranger une tenue de rechange, une paire de chaussure de rechange, le sac d’hydratation, l’alimentation, la serviettes de toilettes, les divers goodies obtenus lors de la course (t-shirt, bouteille,…)
  • Dans la pratique de certains sports qui nécessitent des sac de grande taille, tels que la boxe, le triathlon, le football.

Achtung ! Ce sac me semble trop encombrant pour les usages suivants :

  • Se rendre à la salle de sport, à la piscine, dans la mesure où il rentre difficilement dans un casier.
  • Se rendre au travail dans l’optique de faire du running entre midi et deux, car il occupe beaucoup de place dans les transports en commun (vous risquerez de vous faire des ennemis dans le métro !) et car sa capacité de stockage est trop importante. A mon avis, le Smartag 40 est à privilégier pour cette utilisation.

 

Les conditions de test

J’ai testé le Tepee  au cours de plusieurs week-ends : course de l’Eiffage du Viaduc de Millau, l’Ironcorsair, the Mud Day Bretagne et un séjour pro de 3 jours en Allemagne.

sac tepee oubvert

 

Tepee en test

Le sac Tepee est un sac de bonne facture. A l’instar du Smartbag 25, il est doté de fermetures éclairs solides faciles à saisir, d’excellentes finitions et d‘accessoires pratiques. Son design est sympa et les couleurs non salissantes. 

L’anse réglable et les poignées sont conçus à partir de la même matière que les ceintures de votre véhicule (nylon) avec une protection au niveau de l’épaule. Le nylon a l’avantage notable d’être indestructible mais l’inconvénient de manquer de douceur. Le Tepee ne dispose d’aucun système d’attache pour relier les poignées.

J’aurais apprécié que le Tepee se module en sac à dos. En effet, une fois rempli, il devient assez lourd et encombrant. Et comme tout sac qui se porte en bandoulière porté en marche, il a tendance à rebondir sur le côté.

tepee sac de sport prend l'avion

Tepee prend l’avion

J’aurais également apprécié avoir la possibilité de tout décompartimenter, comme pour le Smarbag, de manière à obtenir une énorme poche principale.

Comme ses confrères sac à bandoulières de grande taille, le Tepee n’est pas des plus commodes à porter dans les transports en commun : il ne passera pas dans les couloirs en étant porté de manière classique et il ne tiendra pas de manière autonome sur une chaise de RER.
En revanche, il sera accepté en temps que bagage à main dans les compagnies aériennes.

Enfin, j’aurais apprécié qu’il soit doté de petits pieds/patins de manière à ce qu’il ne soit pas en contact direct du sol et qu’il se salisse. Néanmoins, précisons que le fond du sac semi-rigide est recouvert d’une matière plastique facile à nettoyer, en plus d’être étanche et résistante.

 

Mon Bilan

 

Le Tepee est un sac de voyage petite durée (1 à 3 jours) et qui sera également un très bon compagnon sur vos ultras (en tant que sac de rangement bien sûr). Doté de très nombreux compartiments, chacun de vos objets trouvera sa place appropriée !

 

Les points positifs :

  • La très bonne facture : aucun défaut constaté, ni même de signe d’usure après 4 week-ends en sa compagnie
  • Les nombreux compartiments bien pensés destinés au rangement de bouteille, chaussures, carte de transport/téléphone mobile…

Les axes d’amélioration :

  • Le confort de l’anse et des bretelles en nylon 
  • La possibilité de le décliner en sac à dos
  • La présence de cales/patins pour un meilleur entretien du sac

 

Ma note : 7/10

 

Les infos pratiques

Disponible en deux coloris : le sac Tepee existe également en version authentic brown, même si on est d’accord que ça ressemble beaucoup plus à du gris ^^

Tarif : 89 €

 

Les amis, nous serons demain sur le grand raid du Morbihan, une épreuve de 177 km qui constitue l’un des temps forts de l’année 2016 ! On a hâte d’y être !

A très vite !

Les Lapins Runners.

carottes